Les ministres vont pouvoir partir en vacances en août (mais pas trop loin)

Politique
DirectLCI
REPOS - Malgré la préparation de plusieurs projets de loi importants pour la rentrée, le gouvernement va s’accorder une petite période de repos durant le mois d’août. Les ministres ont toutefois reçu la consigne de ne pas partir trop loin…

Le mot "vacances" n’a été prononcé mais le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a indiqué ce mercredi qu’il y aurait "une suspension du Conseil des ministres" à partir du deuxième mercredi du mois d'août. En clair, les ministres et secrétaires d’état vont pouvoir s’accorder une pause estivale. Le Conseil des ministres de rentrée se tiendra le lundi 28 août.


Soucieux d’apparaître "mobilisés", le Président et les membres du gouvernement veulent rester discrets sur la manière dont ils vont occuper ces quelques jours de repos. L’entourage du chef de l’État laisse entendre qu’Emmanuel Macron pourrait passer quelques jours chez lui au Touquet ainsi qu’à la Lanterne, la résidence secondaire du président de la République à Versailles. En principe, il devrait ne pas effectuer de déplacements durant de cette période. 


Si les ministres vont pouvoir souffler un peu, ils ont toutefois reçu la consigne de ne pas aller bronzer à l’autre bout du monde. Selon Europe 1, un document interne a été distribué aux membres du gouvernement dans lequel on leur demande de "choisir une destination leur permettant de pouvoir rejoindre rapidement leur ministère". 

La Corse, une destination prisée

Ils devront par ailleurs indiquer leurs dates précises de départ et de retour ainsi que le lieu où ils comptent se rendre. Ils devront également fournir des coordonnées téléphoniques et électroniques afin de rester joignables à tout moment. Au cas où… Seule Annick Girardin, originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon, serait autorisée à quitter l’Europe. 


Selon BFM, plusieurs ministres, parmi lesquels Nicolas Hulot, iront se reposer en Corse. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, se rendra quant à lui dans le Pays basque tandis que son collègue de Bercy, Gérald Darmanin, a prévu de passer plusieurs jours en Bretagne. Du côté du Premier ministre Édouard Philippe, des sauts de puce dans le Sud-Ouest et le Sud-Est sont évoqués, sans plus de précision. 


D’autres en revanche devraient passer l’essentiel de leur temps à Paris en vue de préparer les grands chantiers de la rentrée. Ce sera notamment le cas de la ministre des Sports, Laura Flessel, au front pour permettre à Paris de décrocher les JO de 2024. "Elle ne va pas tellement prendre de vacances, elle travaille à temps plein. Elle n'aura pas trop le temps de se reposer avant la décision, rendue à Lima le 13 septembre", explique son entourage à Europe 1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter