Les musées "parmi les premiers lieux à rouvrir" selon Gabriel Attal

Gabriel Attal a promis que les musées seront parmi les premiers lieux à rouvrir.

CULTURE - Le porte-parole du gouvernement a reconnu "avoir du mal à expliquer qu'on puisse aller dans un Sephora, mais pas dans un musée" dans un entretien au "Parisien", lundi 08 mars.

La promesse a de quoi soulager (un peu) le monde de la culture et les Français en manque de sorties. Dans un entretien avec les lecteurs du journal Le Parisien, paru lundi 8 mars, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a assuré que "les musées seront parmi les premiers lieux à rouvrir".

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Depuis le 30 octobre dernier, les musées sont fermés en raison de la crise sanitaire, comme de nombreux autres lieux culturels que sont les cinémas, les théâtres, les salles de concerts ou les monuments. Une situation devant laquelle Gabriel Attal s'est montré dubitatif. "J'avoue avoir du mal à expliquer qu'on puisse aller dans un Sephora, mais pas dans un musée", a-t-il concédé.

Protocole sanitaire renforcé

Afin que ces réouvertures se fassent dans le plus strict respect des règles sanitaires, le porte-parole a précisé le dispositif renforcé que devrait définir la ministre de la Culture en accord avec les acteurs du milieu : "Roselyne Bachelot a mené de nombreuses concertations avec les professionnels de chaque secteur. Pour les musées des jauges réduites sont envisagées, probablement des prises de rendez-vous, un référent Covid dans chaque musée pour garantir le respect des gestes barrière", a-t-il expliqué.

La fermeture des musées jugés "non-essentiels" avait provoqué la colère du secteur face à la réouverture de certains commerces eux considérés comme "essentiels". "Il y a nécessairement, dans la gestion d'une telle épidémie, une part d'incohérence quand il faut limiter les interactions et les flux de personnes", a reconnu Gabriel Attal.

Lire aussi

Alors que la question de la réouverture n’a, pour le moment, été évoquée qu’à propos des musées, le porte-parole du gouvernement a, pour autant, espéré une aide plus large concernant tout le secteur culturel. Il a souhaité qu’il bénéficie "d’un soutien financier assez fort pour permettre au plus grand nombre de Français d'y avoir accès." Depuis quelques jours, le théâtre de l'Odéon est occupé par des intermittents du spectacle et leurs représentants, qui demandent à leur ministère de tutelle une extension de l'année blanche pour que les intermittents puissent bénéficier de la même protection que l'année qui vient de s'écouler. Ils ont reçu la visite de Roselyne Bachelot, pour des entretiens non conclusifs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - La pandémie est à un "point critique", les infections croissent de manière exponentielle, avertit l'OMS

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Lire et commenter