Les Républicains : "Le climat du congrès semble annoncer une primaire tendue"

DirectLCI
La bataille Alain Juppé-Nicolas Sarkozy fait rage. Au lendemain du congrès du parti de droite, le maire de Bordeaux a déclaré qu'il était "là pour gagner". Selon le président de CAP et enseignant à Sciences-Po, Stéphane Rozès, "le climat de ce congrès semble annoncer une primaire tendue".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter