Le Sénat vote pour l'allongement du congé paternité, dont 7 jours obligatoires

Le Sénat vote pour l'allongement du congé paternité, dont 7 jours obligatoires

FAMILLE - Dans la nuit de vendredi à samedi, le Sénat a voté majoritairement pour l'allongement du congé paternité de 14 à 28 jours, dont 7 jours obligatoires.

Déjà approuvé en première lecture par l'Assemblée nationale, le Sénat a à son tour voté en faveur de l'allongement du congé paternité de 14 à 28 jours, dont sept jours obligatoires. Cette mesure phare du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2021, par ailleurs promesse d'Emmanuel Macron, a été votée par 341 voix pour, deux contre et une abstention dans la nuit de vendredi à samedi. 

Le secrétaire d'Etat Adrien Taquet s'est dit "fier et heureux" d'avoir porté "au bout" un "engagement fort" du président de la République. La mesure devrait entrer en vigueur le 1er juillet prochain. 

Lire aussi

À l'issue du vote, les sénateurs LR se sont montrés insatisfaits. Ils avaient été plusieurs à co-signer des amendements limitant la portée du texte. Mais tous ont été retirés ou rejetés. Frédérique Puissat a ainsi retiré un amendement qui prévoyait que le dispositif ne s’applique qu’aux salariés titulaires d’un CDI ou d’un CDD d’un minimum de six mois dans la même entreprise. Le Sénat a également rejeté un amendement de Chantal Deseyne, co-signé par le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau, visant à revenir sur le caractère obligatoire des sept premiers jours de congés.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "C'est un moment très émouvant pour moi" : les larmes de Joe Biden, avant son investiture

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

La vitamine D protège-t-elle du Covid-19 ?

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter