Les surprenantes étrennes de 8000 euros des sénateurs UMP

Politique
DirectLCI
13e MOIS - Selon "Mediapart", les sénateurs UMP ont perçu chaque année environ 8000 euros pendant plus de dix ans sous forme d'étrennes de la part de leur groupe politique. Une pratique qui servait à constituer la trésorerie du groupe, a précisé mercredi le parti "Les Républicains".

Jeu comptable ou vrai cadeau ? Selon le site Mediapart , entre 2003 et 2014, les sénateurs UMP ont touché, chaque fin d'année, environ 8.000 euros. Une opération organisée par le groupe politique sous le nom de code évocateur : "étrennes".

Concernant 140 sénateurs, la distribution des chèques de Noël s'étalait sur deux ou trois jours et représentait plus d'un million d'euros extraits des caisses du groupe UMP du Sénat, soit environ 15 millions d'euros en douze ans, précise le site d'information.

"C’est un treizième mois comme dans les entreprises"

Selon Mediapart, le "filloniste" Bruno Retailleau, élu à la tête du groupe en septembre dernier, a décidé de mettre fin à ce système. De son côté, l'initiateur de ces versements annuels, Josselin de Rohan, assume et relativise : "C’est un treizième mois comme dans les entreprises. Vous n’allez pas me dire que ça ne se fait pas dans les entreprises !", réagit-il, cité par Mediapart.

Le désormais groupe Les Républicains du Sénat, du fait du changement de nom de l'UMP, a commenté ce mercredi ces révélations, précisant que le groupe a demandé à ses membres de verser 720 euros par mois entre 2002 et 2014 afin que le groupe se constitue une trésorerie. Une somme qui était reversée aux élus en fin d'année.

"Le groupe devait se constituer une trésorerie", a indiqué un membre du groupe. "Pour cela, les sénateurs versaient 720 euros par mois. Cette somme était rendue à la fin de l'année". "Cette façon de faire permettait d'éviter des frais bancaires", a-t-on ajouté.

A LIRE AUSSI >> Les Républicains : l'islam, l'invité qui dérange

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter