LIVE POLITIQUE - Benoît Hamon quitte le PS : "J'ai ressenti la nécessité vitale de retrouver une forme de liberté"

LIVE POLITIQUE - Benoît Hamon quitte le PS : "J'ai ressenti la nécessité vitale de retrouver une forme de liberté"
Politique

EN DIRECT - L'actualité politique de ce week-end est chargée. Ce samedi, tandis que le gouvernement a achevé son week-end d'intégration à Nancy et qu'Emmanuel Macron a notamment inauguré la ligne de TGV entre Paris et Rennes, Benoît Hamon a annoncé son départ du Parti socialiste, à l'occasion du lancement de son "mouvement du 1er juillet".

Live

#HAMON

"J'ai ressenti la nécessité vitale de retrouver une forme de liberté ou de de garder cette liberté que j'ai pu connaître pendant l'élection présidentielle des primaires [...] si j'avais continué à être un pied dehors un pied dedans, ça aurait voulu dire que j'aurais résumé le 'mouvement du 1er juillet' à un courant du parti socialiste. Il faut aller au delà... Si j'avais voulu le faire j'aurais signé une motion à l'intérieur du parti", explique Benoît Hamon à notre journaliste sur la pelouse de Reuilly, à Paris, où il vient d'annoncer son départ du PS. Vidéo ci-dessous :

#HAMON


Benoît Hamon quitte le PS, explications en vidéo de notre journaliste, Marie Chantrait, dans le XIIe arrondissement parisien.

#CAMBADÉLIS

#HAMON 

"Aux militants qui restent, je ne leur dis pas 'adieu' mais 'au revoir', 'à tout de suite' dans les combats que nous allons mener, car nous aurons à nous retrouver tous ensemble dans la grande famille de la gauche pour l'indispensable rassemblement, la future maison commune sans laquelle il n'y aura pas de victoire possible."

#HAMON

"Aujourd'hui j'ai décidé de quitter le Parti socialiste. Je quitte un parti mais je n'abdique pas l'idéal socialiste [...] Le parti socialiste a peut-être fait son temps. Il a eu des heures glorieuses, ma conviction est qu'aujourd'hui il est temps de tourner une page pour nous inscrire dans un processus comparable à celui d'Epinay", dit - en référence à la naissance du Parti socialiste en 1971- celui qui a été candidat PS à la présidentielle.

#HAMON

"Pourquoi un nouveau mouvement ? 2017 n'est pas 1993. Nous n'avons pas perdu face à la droite selon une alternance classique, nous avons été remplacés. Je vois un déni des représentants du dernier quinquennat"


"Nous avons été remplacés par la République en marche et par La France insoumise. La dernière élection présidentielle a coupé l'électorat socialiste en trois. La paralysie de la gauche social-démocrate réside aussi dans son échec à s'engager dans la bataille idéologique. Je veux porter cette bataille avec vous"


"Il faut changer de cadre. Il y a 30 ans, j'ai adhéré au PS. J'ai rejoint ce parti avec des rêves plein le tête. J'y ai passé 30 longues et belles années. J'ai aimé passionnément ce parti. J'ai décidé de quitter le PS. J'ai acquis la conviction que je serai plus utile en dehors"


"Le Parti socialiste a peut-être fait son temps. Ma conviction, c'est qu'il est temps de tourner une page pour nous inscrire dans un processus tel qu'a été le congrès d'Epinay". "A mes amis qui restent au PS, je ne dis certainement pas adieu, mais au contraire, à tout de suite"

#HAMON

"Je vais vous demander un effort, un engagement personnel. Je vous appelle à une vraie reconquête intellectuelle, culturelle"


"La question est le prochain grand projet pour la gauche du XXIe siècle"


"Notre défaite intellectuelle prépare l'arrivée du pire dans notre pays"

#HAMON

"Aucun, à gauche, ne votera la confiance au gouvernement"


"Le renouvellement est en trompe-l'oeil. Derrière la foule de nouveaux visages, on voit la main d'apparatchiks recyclés, de lobbyistes"


"Il y a dans la proposition politique [de Macron] un problème d'honnêteté. Pour autant, je ne ferai pas cadeau à Emmanuel Macron d'une opposition caricaturale. Etre cette opposition au lieu de traiter des problèmes sur le fond, c'est se condamner à être l'opposition officielle de M. Jupiter"

#HAMON

"Simone Veil n'était pas une militante politique de notre famille, mais par son histoire elle mérite notre respect"

#HAMON

#HAMON

Benoît Hamon : "Emmanuel Macron a réussi son OPA avec l'aide des grandes puissances d'argent et de leurs relais" [médiatiques]


"Emmanuel Macron a fait l'unité de la bourgeoisie autour de ses propres intérêts". "Il a unifié politiquement la vieille et la nouvelle bourgeoisie"


"Nous devons représenter dans le champ politique le camp des victimes de la mondialisation, des discriminations, du racisme, du sexisme"

#HAMON

"Nous ne sommes pas partisans de voir le clivage droite - gauche s'effacer au profit d'un clivage entre les élites et le peuple. C'est le choix de Jean-Luc Mélenchon"


"Je n'ai pas souvenir que les coups d'éclats de Jaurès à l'Assemblée aient été vestimentaires". "Pas davantage que je n'imagine Jaurès s'indigner de la présence d'un drapeau européen"

#HAMON

"Il est insupportable de voir un ministre de l'Intérieur exiger de notre police et de notre gendarmerie de dissuader des hommes de rester chez nous. Ce n'est pas à la hauteur de notre histoire"


"Rien ne changera pour ceux qui attendent que la loi affranchisse et libère"

#HAMON

Benoît Hamon revendique "plus de 11.000 personnes" sur la pelouse de Reuilly

#HAMON

Benoît Hamon : "Pour les libéraux, le suffrage venait récompenser la réussite personnelle. Les démocrates, eux, ont été les premiers à se faire l'écho des revendications sociales de la classe ouvrière"


"Nous allons continuer cette grande et belle histoire"


"L'élection présidentielle accouche d'une fable incroyable, la fin du clivage droite-gauche"


"La confusion entre la droite et la gauche a été plus fatale à la gauche qu'à la droite, qui gouverne aujourd'hui. Nous partons peut-être plus légers, moins nombreux, mais plus cohérents"

#HAMON

"J'ai dû énerver Jupiter parce que le vent souffle. Mais ça tombe bien, je suis venu parler de lui"


"Face au moi Jupiter ou au moi populiste, la réponse politique ne peut commencer que par le mot 'nous'"


"Il existe deux visions radicalement antagonistes de la démocratie dans notre pays. Le Président s'affirme jupitérien. Son ministre de l'Economie s'est lui-même baptisé Hermès, le dieu des marchands... Mais je veux lui rappeler aussi, le dieu des voleurs !"

#HAMON

Benoît Hamon à la tribune : "Vive la gauche !" "Salut aux communistes, aux Insoumis, aux républicains !"


"Merci aux milliers qui nous rejoignent aujourd'hui, nous sommes de plus en plus nombreux"


L'ancien candidat du PS fustige la majorité présidentielle, "ces députés VRP élus au service des intérêts privés", la "technocratie triomphante"

#HAMON

Cécile Duflot au rassemblement de Benoît Hamon : "Ce quinquennat [Hollande] nous a perdus. C'est un immense regret. La question qui nous est posée est de savoir si l'on relève la tête pour l'égalité"


"La gauche s'est perdue à la fin des années 1950. Elle s'est perdue ces derniers temps. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas trouver un chemin différent"

#ETAT D'URGENCE

#MACRON

VIDEO - Pendant ce temps, à la gare Montparnasse, Emmanuel Macron, tout juste revenu de Strasbourg, inaugure la nouvelle LGV Paris-Rennes avec son ministre Gérard Collomb

#HAMON

#HAMON

VIDEO - Benoît Hamon lance son Mouvement du 1er juillet sous la grisaille : "Si on n'est pas mouillé un jour de baptême, c'est pas bon"

#CAMBADELIS

#HAMON

Benoît Hamon au rassemblement de son "Mouvement du 1er juillet" : "C'est un mouvement de long terme pour sortir de l'enclos de nos appareils politiques"

#MACRON

VIDEO - Quand Emmanuel Macron cite Helmut Kohl en allemand : "Wir haben heute überhaupt keinen Anlass zur Resignation. Wir haben viel mehr Grund zu realistischem Optimismus". 


Traduction : "Aujourd'hui, nous n'avons absolument aucune raison de nous laisser aller à la résignation. Nous avons beaucoup plus de raisons de faire preuve d'un optimisme réaliste"

#SEMINAIRE #GOUVERNEMENT

#ETAT D'URGENCE

#HAMON

#HAMON

#DUPONT-AIGNAN

#HAMON

#SEMINAIRE DU GOUVERNEMENT

#HAMON

#HAMON #KEBAB

#HAMON

#MACRON

#HAMON

#HAMON

Le pari délicat de Benoît Hamon, qui quitte le Parti socialiste pour refonder la gauche

#SEMINAIRE DU GOUVERNEMENT

#VEIL

VIDEO -L'hommage d'Emmanuel Macron à Simone Veil, lors de son discours en mémoire d'Helmut Kohl

#MACRON

#MACRON

"François Mitterrand et Helmut Kohl ont su surmonter l'expérience tragique de leur génération". "Ils ont démontré que l'Europe n'est grande que si est grande la bienveillance qui l'inspire."


"A ceux qui prétendent que les traités européens sont de vaines constructions technocratiques, je veux dire ici que c'est parce que vous en avez retiré l'amitié. C'est vous qui avez décidé que l'Europe devait être technocratique. Quel édifice ne perd pas son sens s'il n'est plus habité ?"


"C'est à cela qu'avec Angela Merkel, je souhaite redonner du sens"  

#MACRON

URGENT - L'hommage d'Emmanuel Macron à Helmut Kohl à Strasbourg : "Permettez-moi d'avoir une pensée pour Simone Veil, qui savait le prix de notre Europe, née de l'ineffaçable expérience de la mort"


"Pour ma génération, Helmut Kohl, c'est déjà une part de l'histoire européenne, des choix historiques, des actes de courages sans lesquels notre génération n'aurait plus même à choisir"


"Helmut Kohl fut pour la France un interlocuteur privilégié, mais il fut plus que cela : un ami". "Cette relation était empreinte d'un respect inconditionnel"

#MACRON #KOHL

Infos précédentes

La présidentielle et les législatives sont passées, et pourtant, l'actualité politique est toujours aussi chargée. Ce samedi, Benoît Hamon a annocné son départ du Parti socialiste, à l'occasion du lancement de son "mouvement politique du 1er juillet" sur la pelouse de Reuilly, à Paris. Des hommes et femmes politiques comme Yannick Jadot et Cécile Duflot mais aussi le journaliste Edwy Plenel et l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis devaient intervenir. 

Du côté du gouverment, le Premier ministre Edouard Philippe et son équipe étaient à Nancy pour la suite et la fin de leur séminaire gouvernemental. Après avoir accueilli l'astronaute Thomas Pesquet vendredi soir, ils ont passé une grande partie de la journée en préfecture pour travailler, et déjeuner avec des élus locaux. A manqué à l'appel de ce "week-end d'intégration" Nicolas Hulot : le ministre de la Transition écologique et solidaire a été du voyage inaugural de la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux. 

Lire aussi

Toute l'info sur

La présidence Macron

Emmanuel Macron a inauguré pour sa part la ligne de TGV entre Paris et Rennes samedi après-midi à la Gare Montparnasse. Avant cela, le président de la République avait assisté dans la matinée à la cérémonie d'hommage en l'honneur de l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl à Strasbourg. Il lui a rendu hommage en allemand dans l'hémicycle du Parlement européen. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent