LIVE POLITIQUE - Bruno Le Maire : "Ces 10 milliards d'euros viendront de la cession d'actifs de l'Etat dans un certain nombre d'entreprises"

LIVE POLITIQUE - Bruno Le Maire : "Ces 10 milliards d'euros viendront de la cession d'actifs de l'Etat dans un certain nombre d'entreprises"
Politique

EN DIRECT - Lors de la cérémonie d'hommage à Simone Veil, qui a eu lieu ce mercredi matin aux Invalides, Emmanuel Macron a annoncé qu'elle reposerait au Panthéon avec son mari. Sur le plan purement politique, après un début de semaine marqué par les discours et les contre-discours, place au travail, avec notamment l'examen de la prolongation de l'état d'urgence et la réforme du code du travail.

Live

#LE MAIRE


Emmanuel Macron avait annoncé pendant la campagne qu'il souhaitait la création de ce fonds, son montant, et précisé qu'il serait notamment financé par des cessions de participations.

 #LE MAIRE


"Ces 10 milliards d'euros viendront de la cession d'actifs de l'Etat dans un certain nombre d'entreprises", a-t-il dit lors d'un événement sur l'attractivité de Paris.

#LE MAIRE


Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé mercredi que l'Etat allait céder pour 10 milliards d'euros de participations dans des entreprises pour financer l'innovation.

#VACCINS


Ce texte devrait être intégré dans le PLFSS (Projet de loi de financement de la sécurité sociale), qui sera discuté par le Parlement cet automne, a-t-on précisé au ministère.

#VACCINS


Les travaux de préparation du texte ont débuté, "de façon à pouvoir présenter une mesure législative dans le courant de l'année, probablement à la fin de l'année", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse au ministère.

#VACCINS


Le texte de loi qui rendra obligatoires onze vaccins pour les enfants contre trois actuellement sera présenté devant le Parlement à la "fin de l'année" 2017, pour une entrée en vigueur début 2018, a annoncé mercredi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

#PHILIPPE

#SOLÈRE

Le petit conseil de Thierry Solère aux nouveaux députés

#HAMON

#LAPSUS

Lors des questions au gouvernement, le Premier ministre Édouard Philippe a commis un lapsus en se qualifiant de "président". Ce qui n'a pas manqué de provoquer l'hilarité dans l'hémicycle.

#ROYAL

L'ancienne ministre Ségolène Royal n'a pas été très tendre avec Jean-Luc Mélenchon sur LCP, l'accusant d'avoir commis "une faute" en n'appelant pas à voter Emmanuel Macron au second  tour de l'élection présidentielle. 

#FONCTIONNAIRES

Le gouvernement envisage des non-remplacements de fonctionnaires partant à la retraite afin de contenir la masse salariale publique, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. "Il y aura 570.000 départs à la retraite (dans la fonction publique) pendant le quinquennat. Il y a peut-être des possibilités de trouver des endroits où la modernisation de notre économie (...), des investissements massifs dans la numérisation, peuvent permettre d'économiser, entre guillemets, des remplacements", a-t-il dit. "Il ne s'agit pas de faire des ratios, 1 pour 2, 1 pour 3, 1 pour 4 ou 1 pour 1, comme j'ai souvenir que proposait un candidat, qui parlait de 500.000 départs, là on était sur un ratio de 1 pour 1. Mais on est dans une réorganisation en profondeur de notre administration dans ses objectifs et sa façon de travailler", a-t-il expliqué.

#QAG

#REM

Le groupe parlementaire de la République en Marche indique qu'il ne communiquera jamais en amont les questions d'actualité. Et ce pour toute la durée du quinquennat.

#ROYAL


L'ancienne ministre de l'Ecologie a annoncé qu'elle allait être nommée ambassadrice de France chargée des négociations internationales pour les pôles Arctique et Antarctique, poste précédemment occupé par Michel Rocard, décédé en 2016. "C'est ce qu'on m'a proposé et c'est ce que j'ai accepté. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian me l'a confirmé. C'est une très belle mission", a déclaré Ségolène Royal.

#WAUQUIEZ

Un collectif de quelques lycéens lyonnais a décidé de reverser à des associations la prime de 500 euros, promise aux bacheliers mention "Très Bien" par le président de région Laurent Wauquiez, en dénonçant une baisse des subventions dans le secteur associatif. Emma, Lola, Jules et Robin, tous néo-bacheliers mention "Très Bien", sont à l'origine de l'initiative. "On est au courant de la politique de Wauquiez qui supprime beaucoup de subventions pour les associations", a expliqué Emma à l'AFP. "Cette prime, remise sans condition de revenu, est injuste, ajoute-t-elle. Ceux qui obtiennent la mention Très Bien, et nous en faisons partie, sont souvent issus de familles favorisées et n'ont pas besoin d'une telle somme".

#FAURE

Invité sur France Info, le patron du groupe Nouvelle gauche à l’Assemblée, Olivier Faure, estime que le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise, est "plutôt dans  la politique spectacle". Les députés LFI "accumulent les tubes à  l'Assemblée", a-t-il ironisé avant d’ajouter que la gauche pourra se "réconcilier" si "ses acteurs ne surjouent pas la division". 

#VEIL

#VEIL

Simone Veil sera la cinquième femme à entrer au Panthéon, après Marie Curie, Sophie Berthelot, Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Le couple Veil sera ainsi le troisième couple à y reposer ensemble, avec les époux Curie et Berthelot.

#VEIL

Emmanuel Macron a annoncé que Simone Veil reposerait au Panthéon "avec son époux", en "accord avec sa famille", en conclusion de son éloge funèbre dans la cour des Invalides.

#VEIL

#VEIL

Quand Pierre-François Veil rélève le dernier mot prononcé par Simone Veil

#VEIL

 Le choeur de l'Armée française interprète le Chant des Déportés pendant que le cercueil de Simone Veil quitte la cour des Invalides. 

#VEIL

"Je t'aime maman" : voir ou revoir Jean Veil rendre hommage à sa mère

#VEIL

La garde républicaine joue à présent l'Hymne à la joie de Beethoveen.

#VEIL 

Emmanuel Macron annonce, en accord avec la famille, que Simone Veil et son époux, Antoine, reposeront au Panthéon. 

#VEIL 

Emmanuel Macron : "Vous avez, Madame, prodigué à notre vieille nation des dons qui l'ont faite meilleure. Votre grandeur fit la notre"

#VEIL 

Emmanuel Macron : "Elle ne défendit pas les femmes parce qu'elles étaient femmes mais parce qu'elles étaient humiliés par les hommes"

#VEIL 

Emmanuel Macron : "Elle a eu raison avant l’opinion commune et souvent contre elle”

#VEIL 

Emmanuel Macron : "Simone Veil fut un éclaireur de la République"

#VEIL 

Emmanuel Macron salue "la grandeur" de Simone Veil dont "les combats furent ceux du siècle".

#VEIL

C'est à présent Emmanuel Macron qui va s'exprimer pour rendre hommage à Simone Veil.

#VEIL

#VEIL

Pierre-François Veil : "Cet hommage est ton ultime victoire sur les camps de la mort"

#VEIL

Pierre-François Veil : "Depuis vendredi, dans la peine et le chagrin, nous sommes les témoins d'un pays en deuil"

#VEIL

Pierre-François Veil : "Tu es devenue en 40 ans la mère de tant et tant de Français qui t'ont adoptée"

#VEIL

Pierre-François Veil : "Le temps est venu pour toi de te retirer et pour nous le temps de pleurer".

#VEIL

C'est au tour de Pierre-François Veil de prendre la parole.

#VEIL

Jean Veil conclut son propos d'un émouvant "Je t'aime Maman !"

#VEIL

Jean Veil : "Maman, maman. Avant l'âge de dix ans, j'ai connu le nom d'Auschwitz"

#VEIL

Les deux fils de Simone Veil, Jean et Pierre-François, montent à la tribune. Jean s'exprime en premier. 

#VEIL

Le cercueil de Simone Veil, recouvert du drapeau français, est placé au centre de la cour des Invalides.

#VEIL

Emmanuel Macron salue toute la famille de Simone Veil.

#VEIL

La cérémonie d'obsèques officielles débute par une Marseillaise. Les deux fils de Simone Veil vont prendre la parole dans quelques minutes pour rendre hommage à leur mère.

#VEIL

Le Président de la République, Emmanuel Macron, vient d'arriver aux Invalides. La cérémonie va commencer dans quelques instants.

#VEIL

#VEIL

Deux anciens présidents de la République sont également présents, Nicolas Sarkozy et François Hollande. En revanche, Valéry Giscard d'Estaing sera absent pour des raisons de santé, tout comme Jacques Chirac. Ce dernier sera toutefois représenté par son épouse, Bernadette.

#VEIL

De très nombreuses personnalités politiques ont été conviées à la cérémonie d'obsèques officielles de Simone Veil parmi lesquelles Alain Juppé, Manuel Valls, Jean-Louis Borloo, Bernard Cazeneuve, Dominique de Villepin, Arnaud Montebourg, Bernard Kouchner ou encore Jean-Pierre Chevènement. 

#VEIL

Les membres de la famille de Simone Veil sont en train d'arriver aux Invalides ainsi les membres du gouvernement et diverses personnalités politiques. Le Premier ministre et le Président de la République sont attendus dans les prochaines minutes.

#MÉLENCHON

La France insoumise va organiser le 12 juillet une journée de "mobilisation populaire" sur l'ensemble du territoire afin de marquer son opposition au gouvernement, a annoncé mercredi Jean-Luc Mélenchon, président du groupe LFI à l'Assemblée. "Je demande à mes amis partout dans le pays d'organiser des rassemblements le 12 juillet, de le proposer aux autres", a déclaré le député de Marseille sur BFMTV et RMC, précisant qu'il serait de son côté Place de la République à Paris.

Infos précédentes

Deux jours après le discours d'Emmanuel Macron, au lendemain de la confiance votée à Edouard Philippe, les députés de la Nation vont officiellement commencer leurs premières séances de travail, ce mercredi. Celles-ci promettent d'être chargées, puisque le programme du jour promet notamment de s'arrêter sur la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre, déjà adopté par le Sénat mardi 3 juillet, et qui valent à l'exécutif deux lourdes critiques.

 La première venue de la gauche, puisque, s'il s'agit de la dernière prolongation, selon la promesse de l'exécutif, le gouvernement prévoit de faire voter une nouvelle loi antiterroriste qui intégrerait les principes de l'état d'urgence dans le droit commun. La deuxième venue de la droite, puisque ce serait là, justement, la dernière prolongation de l'état d'urgence. 

Lire aussi

Autre événement, en dehors de la première rafale de questions au gouvernement : le début de l'examen par la Commission des affaires sociales des premiers amendements sur la loi d'habilitation permettant au gouvernement de légiférer par ordonnances pour réformer le code du travail. 200 amendements devraient être analysés par la Commission, sachant que le projet de loi doit être examiné en Assemblée le 12 juillet.  Dans le reste de l'actualité politique, Emmanuel Macron doit recevoir Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, à l'Elysée en début de soirée.  

Avant cela,  Emmanuel Macron a présidé en milieu de matinée la cérémonie des obsèques en hommage à Simone Veil, au cours de laquelle il a annoncé que l'ancienne ministre de la Santé reposerait au Panthéon avec sa famille.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent