Loi anti-gaspillage, baisses d'impôts, assurance chômage... les 7 annonces à retenir du discours d'Edouard Philippe

Politique
ACTE 2 - Edouard Philippe a lancé "l'acte 2" de son gouvernement ce mercredi lors d'un discours de politique générale pour lequel il a obtenu une large majorité à l'Assemblée. L'accélération écologique mais aussi la réforme des retraites ou encore la sécurité ou l'immigration... voici ce qu'il faut retenir des annonces de Premier ministre.

Un discours sous le signe de "l'urgence." Dans une allocution d'une heure prononcée à la tribune de l'Assemblée nationale, Edouard Philippe a détaillé l'"acte II" du quinquennat, et dressé le calendrier à venir des réformes du gouvernement. Voici ce qu'il faut en retenir :

ECOLOGIE

- Les propositions "les plus puissantes" de la convention citoyenne pour la transition écologique pourraient être soumises "à référendum".


- Le crédit d'impôt de transition énergétique sera transformé en une aide plus massive, "versée en faveur de ceux qui en ont le plus besoin".


- Tous les produits en plastique jetables seront bannis des administrations à compter de 2020.


>> En savoir plus : cliquez ici

CHÔMAGE

- La future réforme, qui sera annoncée le 18 juin, comprendra un bonus-malus qui s'appliquera dans les "cinq à dix secteurs" d'activité utilisant le plus de contrats courts. Ces secteurs n'ont pas été précisés. 


- Une dégressivité de l'indemnisation sur les salariés qui perçoivent les salaires les plus élevés sera intégrée.


- Les démissionnaires et travailleurs indépendants pourront accéder aux indemnités chômage.


Pour en savoir plus, cliquez ici.

IMPÔTS

- Le taux d'imposition de la première tranche de l'impôt sur le revenu sera abaissé de trois points. Cela représentera un gain moyen par foyer de 350 euros.


- Les cinq millions de foyers de la deuxième tranche bénéficieront d'un gain moyen de 180 euros. Ces baisses seront approuvées dans le projet de loi de finances pour l'année prochaine.


- La taxe d'habitation sera bien supprimée pour l'ensemble des Français. Pour 80% des plus modestes elle le sera intégralement en 2020 (ils en paieront encore une partie cette année), pour les 20% restants elle se déploiera sur trois ans.

RETRAITES

- La future réforme des retraites maintiendra "la possibilité d'un départ à 62 ans" mais sera défini "un âge d'équilibre et des incitations à travailler plus longtemps". 


- La réforme par points, qui vise à remplacer les 42 régimes existants en un système universel, implique la suppression des régimes spéciaux. Edouard Philippe n'a évoqué aucune échéance pour cette réforme.

PMA

- Le projet de loi bioéthique, qui comprend l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes sera présenté en Conseil des ministres fin juillet et présenté à l'Assemblée nationale fin septembre.


>> En savoir plus en cliquant ici

IMMIGRATION

- Chaque année au Parlement, sera organisé un débat au Parlement sur la politique d'asile et immigration". Le premier aura lieu en septembre.

SÉCURITÉ

- Le gouvernement souhaite mettre l'accent sur la lutte contre le trafic de drogue. "Cela implique de harceler les points de vente, de neutraliser les échelons de distribution, de faire tomber les têtes de réseaux" a détaillé le Premier ministre.


- Le ministre de l'Intérieur sera chargé d'élaborer un plan contre "la violence gratuite". 


- Cet été, Christophe Castaner et Laurent Nunez rédigeront un "livre blanc sur la sécurité intérieure" et une "future loi de programmation".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter