Loi Macron : Valls engagera sa responsabilité, via l'article 49-3

DirectLCI
Pour permettre l'adoption sans vote du projet de loi Macron mardi à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Manuel Valls engagera pour la seconde fois la responsabilité du gouvernement, via l'article 49-3 de la Constitution. Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI, décrypte cette annonce.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter