Loi sur la famille : l'UMP parvient à faire reporter les débats

Politique
DirectLCI
ASSEMBLEE - En déposant des centaines d'amendements, l'UMP a forcé le gouvernement à repousser la fin des débats sur l'autorité parentale. La proposition de loi ne sera donc pas votée à la fin du mois, comme il était prévu.

Un an après la bataille perdue sur le mariage pour tous, l'UMP est bien décidée à contrer la majorité socialiste sur la loi Famille. La droite a obtenu une première victoire dans la nuit de mercredi à jeudi, avec le report des débats à une date indéterminée. Ces derniers avaient commencé lundi et devaient s'achever mercredi mais les 700 amendements déposés, chacun âprement défendu de surcroît, ont eu raison du calendrier prévu.

Les débats ont finalement été suspendus vers 1h30 du matin, alors qu'il restait encore à examiner 361 des 700 amendements déposés. "Texte sur la famille reporté sine die ! Victoire ! Nous avons mis en échec le gouvernement", s'est réjoui sur Twitter l'UMP Daniel Fasquelle . La loi Famille vise à rééquilibrer les rôles entre les parents . Depuis lundi, l'UMP, qui accuse la gauche de vouloir "casser les repères" de l'enfant, avait occupé le terrain via sa frange la plus conservatrice.

Un calendrier parlementaire déjà très chargé

Cette bataille n'est pas sans rappeler les débats houleux sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. La secrétaire d'Etat à la famille, Laurence Rossignol, a dénoncé une droite aux prises "aux mêmes obsessions depuis un an".  "L'adoption de cette proposition de loi pourra être ralentie par les arguments et les comportements les plus réactionnaires mais elle ne pourra être entravée", ont de leur côté prévenu la rapporteure du texte, Marie-Anne Chapdelaine (PS), et le chef de file des députés PS sur ce texte, Erwann Binet.

En attendant, il n'y aura pas de vote solennel le 28 mai, comme initialement prévu. Ce sera à la conférence des présidents de l'Assemblée de proposer une nouvelle date, alors que le calendrier parlementaire des prochaines semaines est déjà très chargé. La réforme pénale, notamment, sera débattue en juin.

> Lire aussi :  Loi Famille : maman est-elle plus importante que papa ?

Le député UMP Eric Ciotti s'est également réjoui sur Twitter du report des débats :

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter