Loi sur le renseignement : "Pas de Patrioct Act à la française", explique Manuel Valls

Politique

Le projet de loi sur le renseignement, encadrant l'activité des services en leur donnant des moyens considérables contre les filières jihadistes et présenté jeudi en Conseil des ministres, fait l'unanimité politique mais certains s'inquiètent des atteintes aux libertés individuelles. "Il n'y aura en aucun cas aspiration massive des données personnelles", précise-t-il

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter