Loi Taubira : quand Sarkozy avoue qu'il ne tranche pas pour gagner des voix

Politique
UMP - En meeting de campagne pour la présidence du parti lundi à Nancy, Nicolas Sarkozy a de nouveau été pressé de donner un avis clair sur la loi Taubira. La réponse de l'ex-chef de l'Etat a été surprenante...

"J'ai mon tempérament, quand j'ai une conviction, je la défends", a lancé Nicolas Sarkozy lundi soir aux militants UMP venus assister à son meeting de Nancy pour la présidence du parti. Encore aurait-il fallu préciser... sauf sur le mariage pour tous. Alors qu'une jeune femme le pressait, une nouvelle fois, d'éclaircir sa position sur ce qu'il convient de faire de la loi Taubira autorisant le mariage aux couples homosexuels, l'ex-chef de l'Etat a ourdi une réponse qui pourrait révolutionner la politique.

EN SAVOIR +

>> Mariage pour tous : qu'en pense vraiment Sarkozy ?
>> Sarkozy veut 'réécrire' la loi Taubira

"Je veux rassembler"

"Si j'annonce aujourd'hui une position définitive sur le mariage pour tous, je cabre tout le monde, alors que je veux rassembler", a-t-il ainsi répondu, comme l'a relayé son propre compte Twitter. Et d'ajouter : "Je ne veux pas le faire avant d'être président de notre famille". En clair, alors la question divise et obsède manifestement toujours l'UMP, Nicolas Sarkozy propose une solution originale : votez pour lui, il vous dira ce qu'il pense quand il aura gagné !

Si cette méthode venait à se généraliser dans les campagnes électorales, la vie politique pourrait bien y trouver du piment. Mais tous les sympathisants de Nicolas Sarkozy ne sont pas dupes : Steevy Boulay vient ainsi d’annoncer qu'il ne soutiendrait plus son ex-champion, qu'il juge notamment "flou sur le mariage gay".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter