LR : LE DIVORCE POUR TOUS ? - Posez toutes vos questions à Bénédicte Le Chatelier et ses invités !

LR : LE DIVORCE POUR TOUS ? - Posez toutes vos questions à Bénédicte Le Chatelier et ses invités !

Politique
DirectLCI
POLITIQUE - Ce soir, comme tous les soirs, dans "24 heures en questions", vous avez la possibilité de poser toutes vos questions à Bénédicte Le Chatelier et ses invités sur le thème du jour : La guerre des droites. Ils vous répondent dès 18h10.

Le bureau politique des Républicains se tient ce soir. Alors que les députés Les Républicains considérés comme « Macron-compatibles » ont reçu une lettre disciplinaire, les réactions ne se sont pas fait attendre du côté de ceux qui souhaitent collaborer avec la majorité présidentielle. « Procédés staliniens », « bûcher », « trahison », « pratiques d’un autre âge », « régimes autoritaires », les Constructifs n’ont pas de mots assez durs pour qualifier la procédure disciplinaire initiée à leur encontre. Dans le viseur des instances des Républicains, des personnages centraux du gouvernement, comme Édouard Philipe, Bruno Le Maire, ou Gérald Darmanin, ou encore les députés du nouveau groupe des Constructifs LR-UDI. Le secrétaire général Les Républicains, Bernard Accoyer, estime en effet que ces parlementaires, qui ont bénéficié de l’absence de candidats En Marche! aux législatives, se disent être d’opposition pour se voir arroger les postes clés de l’Assemblée. Comme pour Thierry Solère, député Les Républicains et initiateur du groupe des Constructifs qui a été élu questeur face à Éric Ciotti, du même parti. À la suite de deux cuisants revers électoraux à la présidentielle et aux législatives, et alors que tout semblait joué d’avance pour Les Républicains, la scission se prolonge à la droite du parti. Laurent Wauquiez, pourtant pressenti pour prendre la tête du parti en novembre avec le soutien des Sarkozystes, semble faire figure de repoussoir pour l’aile progressiste de son parti. Et au centre de cette déchirure, certains tentent une « ultime tentative pour rester unis », tentative qui prend la forme d’un mouvement d’idées, Libres !, lancé hier par Valérie Pécresse. Alors Les Républicains adoptent-ils la bonne posture en excluant plusieurs cadres Macron-compatibles de leur parti ? Quel impact peuvent avoir ces exclusions auprès des électeurs ? Quel avenir se dessine pour les Constructifs ? Les Républicains peuvent-ils éviter la scission ? 


Pour poser vos questions, rendez-vous sur le page Facebook de l'émission, ou sur Twitter, #24heuresenquestions ! 

Les invités : 


Arnaud Teyssier - Historien  et auteur : « Histoire politique de la 5e République »,  publié chez Tempus en 2011.


Bruno Jeambart - Directeur Général Adjoint Institut de sondages Opinion Way


Bruno Dive - Éditorialiste politique à Sud-Ouest


Judith Waintraub - Journaliste Politique au Figaro

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter