L'UMP est "déjà morte", estime Christian Estrosi

L'UMP est "déjà morte", estime Christian Estrosi
Politique

POLITIQUE - Alors que l'UMP s'enfonce dans la crise, le député-maire de Nice et candidat à la primaire de 2016 estime qu'en l'état, il appartient déjà au passé. Et menace même de le quitter si la "guerre des egos" continue de le miner.

Christian Estrosi va-t-il claquer la porte de l'UMP ? Dans un entretien accordé ce lundi au Parisien , le député-maire de Nice menace de quitter le parti si la situation n'évolue pas. Et il n'y va pas par quatre chemins pour fustiger celle-ci : "Nous avons un parti qui est déjà mort, un parti qui ne distribue plus que des investitures et ne produit plus d'idées nouvelles".

"C'est devenu un parti bourgeois et élitiste", enchaîne l'ancien ministre, qui appelle de ses vœux un retour au "parti populaire" d'antan. Ce qui passerait, propose-t-il, par un changement de nom mais aussi par "une véritable révolution". La répartition des responsabilités entre copéistes et fillonistes, suite à la guerre fratricide pour la présidence du parti, "ne correspond plus à la carte politique d'aujourd'hui", dénonce le député-maire, qui milite pour une meilleure représentation des élus locaux.

"Des petits marquis animés par des serviteurs zélés"

Si le grand soir n'a pas lieu à l'automne, lors du grand congrès de l'UMP, Christian Estrosi promet d'en tirer les conséquences. "Si l’UMP est à nouveau le théâtre des egos, des petits marquis animés par des serviteurs zélés qui n’hésitent pas à trahir les uns et les autres en fonction de leurs intérêts, je ne m’y sentirai plus à ma place. Je dis même que je n’en serai plus".

En revanche, la situation juridique fragile de son champion, Nicolas Sarkozy, n'entame pas l'enthousiasme de Christian Estrosi pour un éventuel de l'ancien chef de l'Etat. "Si c'est pour bâtir un projet, des idées et une gouvernance nouvelle, nuance-t-il tout de même. Car tout n'a pas été parfait entre 2007 et 2012".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent