L’Université d’été du parti socialiste pourrait être annulée

Politique
DirectLCI
"Je pense que devant les risques de violences à Nantes, il vaut mieux reporter, suspendre l’Université d’été", a précisé Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti de gauche. Une initiative saluée par la maire de Nantes, ville qui devait accueillir l’événement fin août. Pour une partie de l’opposition, la violence est un prétexte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter