Sondage : Macron et Philippe voient leur cote de popularité remonter

Sondage : Macron et Philippe voient leur cote de popularité remonter

Politique
REBOND - Selon un sondage Ifop-Fiducial, la cote de popularité du chef de l'État enregistre un léger rebond en janvier, avec 28% d'opinions positives, en hausse de 5 points par rapport à décembre, ce qui constituait un plus bas inédit après 1 an et demi de mandat. Celle du Premier ministre s'établit désormais à 33%, soit une hausse de 7 points.

La cote de popularité de président remonte légèrement, selon le sondage du tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio publié mardi. Emmanuel Macron réunit 28 % d'opinions positives selon cette enquête, menée les 3 et 4 janvier auprès d'un échantillon représentatif de 1014 personnes. 


Soit une hausse de 5 points de pourcentage par rapport à décembre, quand seulement 23% de sondés approuvaient l'action du chef de l'État. Il s'agissait alors d'un plus bas historique après un an et demi de mandat pour un président de la République.

La dernière enquête montre que presque trois quarts des sondés n'approuvent pas l'action d'Emmanuel Macron, soit 72%, un chiffre en baisse de 4 points. Environ la moitié des personnes interrogées (48%), pense que le Président défend bien les intérêts de la France à l'étranger, et 37% estime qu'Emmanuel Macron renouvelle la fonction présidentielle. En revanche, seuls 19% des sondés trouve que le chef de l'État est proche des préoccupations des Français.

En vidéo

Crise politique : qui sont les gagnants ?

Le Premier ministre Edouard Philippe bénéficie pour sa part d'un rebond encore plus marqué de sa cote de popularité, qui reste basse malgré tout. Il récolte 33% d'opinions positives, en hausse de 7 points par rapport à décembre, et 66% d'opinions négatives.

Le RN "incarne le mieux l'opposition"

L'année 2018 marque également un changement du côté des opposants. Le Rassemblement national devient en janvier la première formation politique "incarnant le mieux l'opposition au président". La formation de Marine Le Pen est citée par 35% de sondés, contre 30% pour la France insoumise, qui est dépassée pour la première fois dans ce domaine. Arrivent ensuite Les Républicains (23%) et le Parti socialiste (10%).

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fronde sociale : Macron à l'heure des explications

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter