Macron et Sarkozy à la cérémonie du débarquement de Provence : pourquoi ils soignent leurs apparitions communes

Politique
STRATÉGIE - Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy ont assisté côte à côte à la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de Provence ce jeudi 15 août à Saint-Raphaël (Var). Ils devaient déjeuner ensemble. Une nouvelle occasion d’afficher leur complicité. Et un bon calcul politique pour les deux hommes.

Ils semblent toujours prendre beaucoup de plaisir à se retrouver. Une nouvelle fois ce jeudi 15 août, Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy n'ont pas caché leur complicité au moment de se saluer, au début de la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de Provence qui s'est tenue à Saint-Raphaël, dans le Var. Si le président de la République avait invité tous ses prédécesseurs à participer à cet hommage, seul Nicolas Sarkozy a accepté de faire le déplacement.

Depuis l'accession au pouvoir d'Emmanuel Macron, les deux hommes s'affichent régulièrement ensemble. Ils ne manquent pas non plus de raconter qu'ils se sont vus en privé, ou qu'ils échangent au téléphone. Ainsi, ils s'étaient déjà retrouvés fin mars lors d'un hommage aux résistants du plateau des Glières, en Haute-Savoie... Trois mois après un déjeuner partagé à l’Elysée pour évoquer la crise des Gilets jaunes, au cours duquel Nicolas Sarkozy avait même soumis à Emmanuel Macron l’idée de réintroduire les heures supplémentaires défiscalisées (ce que ce dernier a annoncé quelques jours plus tard).

Entente cordiale...

Les deux hommes ont toujours eu de bonnes relations, et semblent s'apprécier sur le plan personnel. Dans son livre Passions, Nicolas Sarkozy ne tarit pas d'éloge sur le jeune président. Tout d'abord, il a apprécié d'être invité à l'Elysée pour un "dîner amical" deux mois après l'élection de Macron.  "Avec délicatesse, au téléphone, il me demande si revenir à l’Elysée me gênait" raconte le locataire des lieux de 2007 à 2012. Il a également été "touché" que son prédécesseur ait envoyé deux motards pour escorter la dépouille de sa mère Andrée lors de son décès en décembre 2017. "En arrivant avec Carla pour chercher son cercueil et l’amener à l’église, j’eus la surprise de trouver deux motards de la police pour accompagner sa dépouille. C’était une attention du président Macron, qui m’a touché" écrit-il dans ses mémoires politiques.

... mais calculs politiques

Mais si les deux hommes entretiennent d'aussi bonnes relations, c'est aussi parce qu'ils en retirent un intérêt politique. En s'affichant aussi proche du fondateur de l'UMP, Emmanuel Macron soigne l'électorat de droite, pour qui Nicolas Sarkozy reste une figure incontournable. "Sarkozy reste le pape de la droite, le préféré des militants LR. Alors lui faire des appels du pied n’a rien d’anodin" avoue un conseiller ministériel au Parisien


Certains proches de Nicolas Sarkozy le mettent en garde face à ces flatteries, et estiment qu'ainsi Emmanuel Macron empêche le parti de se reconstruire sereinement, après ses échecs successifs à l'élection présidentielle et aux dernières élections européennes. A l'instar de Rachida Dati, citée par Le Monde, qui lui aurait dit : "Vous pensez qu’il vous aime, mais il vous neutralise".


Qu'à cela ne tienne, s'afficher si proche de l'actuel président de la République permet à Nicolas Sarkozy de ne pas quitter la vie politique, et de montrer qu'il est toujours aussi important dans le jeu politique. Cité par le Parisien, un sarkozyste persuadé de la chute prochaine du chef de l’Etat estime que l’ancien maire de Neuilly "visite un malade, il le regarde mourir". Et attend son tour, patiemment. Enfin dans la majorité, certains le soupçonnent de vouloir s'appuyer sur le gouvernement pour "éteindre ses affaires judiciaires".

François Hollande, le consensus

S'il y a bien un sujet sur lequel les deux hommes s'accordent, c'est François Hollande. Aucun ne porte dans son cœur celui qui fut président de la République de 2012 à 2017, et qui a évoqué des "incompatibilités" d'agenda pour expliquer sa non-participation aux cérémonies du débarquement de Provence.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter