Macron fustige les "fainéants" du Parti socialiste

DirectLCI
Dans des déclarations publiées jeudi dans Le Monde, Emmanuel Macron fustige les "fainéants" de la politique dans une attaque en règle contre les députés socialistes "frondeurs" qui ont obligé le gouvernement à passer en force pour faire adopter son projet de loi sur la croissance et l'activité.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter