Macron posant avec des danseurs à l'Elysée : la photo fait réagir l'opposition

Politique
L'IMAGE - La photo du couple présidentiel avec des danseurs de la scène électro, publiée par le directeur de cabinet de Brigitte Macron son compte Instagram à l'occasion de la Fête de la musique à l'Elysée, n'a pas manqué de faire réagir la droite et l'extrême droite sur les réseaux sociaux.

L'image est surprenante. On y voit Emmanuel Macron, souriant, assis sur une chaise dans un salon de l'Elysée, entouré de danseurs en hauts résille prenant la pose façon clip, avec Brigitte Macron, ravie, au premier plan. Une photo prise par le directeur de cabinet de cette dernière et publiée sur son compte Instagram après la soirée électro organisée jeudi soir dans le palais présidentiel.


Un petit résumé de cette soirée qui s'est déroulée dans le cadre de la Fête de la musique, à l'occasion de laquelle le chef de l'Etat a convié des DJ's de la scène électro,  Chloé, Cezaire, Kavinski et Kiddy Smile, qui avait pour l'occasion arboré un t-shirt en forme de message politique adressé au président de la République. 

"Sauterie dégénérée"

L'image inattendue de la soirée élyséenne a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, le plus souvent amusées. Mais elle n'a pas manqué, non plus, de faire réagir des responsables de l'opposition, Rassemblement national (ex-FN) et Les Républicains en tête, manifestement choqué que l'Elysée puisse accueillir ces artistes. 


Ils faisaient référence pour certains à la mise au point sévère d'Emmanuel Macron qui recommandait à un collégien, le 18 juin, de l'appeler "Monsieur le Président", et pour d'autres au propos tenus par Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle, lorsqu'il affirmait qu'il n'y a "pas de culture française". 

Durant cette soirée, l'artiste Kiddy Smile arborait, sur son t-shirt, le message "fils d'immigré, noir et pédé", en référence à la loi Asile et immigration qu'il désapprouve. Il a reversé le gain de cette soirée à des associations de soutien aux migrants. Voilà qui suffisait, même sans cette photo présidentielle, à faire réagir l'extrême droite. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter