Macron va-t-il quitter le gouvernement ? 4 raisons pour lesquelles la question se pose

Macron va-t-il quitter le gouvernement ? 4 raisons pour lesquelles la question se pose

DÉMISSION - La question du départ du gouvernement d'Emmanuel Macron se pose, timidement, jour après jour. Il faut dire que des motifs d'agacements, Hollande et Valls en ont ! metronews détaille les principaux.

Ce dimanche 29 mai, invité sur le plateau de France 3 dans l'émission "12-13 Dimanche", le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a affirmé que, si Emmanuel Macron souhaitait continuer son mouvement "En marche", la question de son départ du gouvernement "lui sera posée". Les raisons d'un départ du gouvernement du ministre de l'Economie sont assez nombreuses. En voici les principales.

Parce qu'il a lancé son mouvement politique
Avec "En marche", lancé le 6 avril dernier, Emmanuel Macron faisait un pas de plus dans la politique institutionnelle, lui qui n'est pas membre du PS. Et de suite, chacun s'est empressé d'y voir là le symbole de son ambition personnelle. Avec ce mouvement, le ministre entend "en finir avec l'immobilisme" en se concentrant sur des valeurs comme "la liberté économique, sociale, politique et notre capacité collective à l'articuler avec la justice". Plus tôt déjà, un collectif indépendant du ministre, les "Jeunes avec Macron", lui avait apporté son soutien sur une ligne politique très libérale.

EN SAVOIR + >> VIDEOS - "En marche" en quatre questions

► Parce qu'il est le favori du PS pour 2017
L'élection présidentielle avance à grand pas et du côté du PS, chacun place ses billes. Si la majorité des socialistes se dit loyale au président Hollande, ce dernier n'est toujours pas candidat déclaré. Alors les instituts de sondage explorent différents scénarios : Hollande, Valls, Macron, etc. Et à ce jeu-là, le ministre de l'Economie fait figure de grand favori , lui qui n'est pas entaché de l'impopularité du chef de l'Etat et du Premier ministre.

A LIRE AUSSI >>  Collomb soutient Macron, qui sera "évidemment candidat"

► Parce qu'il chamboule le clivage gauche/droite
En tant que ministre de l'Economie, Emmanuel Macron devait être la pièce maîtresse du virage social-libéral de l'exécutif, de la "modernisation" du socialisme. Mais la bride a peut-être été un peu trop lâche. Affirmant à la fois que "la gauche aujourd'hui ne me satisfait pas" et que son mouvement n'est "ni de gauche ni de droite", Macron lance un pavé dans la mare et brouille les codes du clivage gauche/droite. Tout y passe : suppression de l'ISF, 35 heures, code du travail, etc. Chaque totem de la gauche est remis en question par le ministre. D'ailleurs, pour 64% des Français , Macron est plus proche d'Alain Juppé que de François Hollande. C'est peut-être ça, être "trans-partisan".

À LIRE AUSSI >>  PHOTOS - Macron et ses phrases pas vraiment de gauche

► Parce qu'il est incontrôlable
Tous ces précédents éléments, ajoutés à la liberté de paroles que s'octroie le ministre de l'Economie, amènent régulièrement Manuel Valls et François Hollande à le "recadrer". Sauf que Macron est un électron libre. Il ne vient pas du monde politique mais de celui de la finance. Il n'est pas encarté au PS. Il plaît tout autant à un électorat de gauche qu'à un électorat de droite. Et puis, il est populaire. Une raison pour laquelle l'exécutif aura du mal à se passer de lui...

A LIRE AUSSI
>> 
Emmanuel Macron, le ministre que ses camarades adorent détester
>> 
"Il sait ce qu'il me doit" : au fait, que "doit" vraiment Macron à Hollande ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.