Mais au fait, à quoi ça sert l’UDI ?

Mais au fait, à quoi ça sert l’UDI ?

UDIRACE - Le parti centriste créé il y a deux ans doit se choisir un nouveau président, suite au départ du fondateur Jean-Louis Borloo, pour raisons de santé, en avril dernier. Quatre candidats sont sur les rails, à partir de mercredi, pour donner un nouveau souffle à un parti en mal d’existence.

Il ne doit en rester qu’un. D’ici le 15 novembre, l’UDI aura un nouveau président, suite au départ de Jean-Louis Borloo, en avril dernier, pour raisons de santé . En attendant, ils sont quatre à se disputer le siège : Hervé Morin, Jean-Christophe Lagarde, Jean-Christophe Fromantin et Yves Jégo, en tandem avec Chantal Jouanno.

Depuis début juillet pour certains, fin août pour d’autres, ils sont en campagne. Une campagne qui prendra fin mardi - le vote du 1er tour se fera par correspondance du 8 au 14 octobre - marquée par sa discrétion, à l’image du parti. Malgré des victoires récentes aux municipales en s'unissant à l'UMP, le parti peine à exister, politiquement et médiatiquement. D’ailleurs à quoi sert l’Union des démocrates et indépendants ? Metronews est allé poser la question aux candidats.

Jean-Christophe Lagarde
Le maire de Drancy (93) et député de la Seine-Saint-Denis a une réponse toute prête, un chouïa langue de bois : "L’UDI sert à porter les valeurs qui sont les nôtres [humanisme et fédéralisme notamment, ndlr] et qui sont différentes de celles de l’UMP et du PS". Il prévient : "Si l’UDI n’est pas capable de porter ces valeurs, c’est un boulevard au FN”. L’UDI, donc, comme rempart à l’extrême droite.

Yves Jégo
Celui qui se présente en tandem avec Chantal Jouanno, déroule quasi au mot près la même formule que Jean-Christophe Lagarde - l’UDI sert "à porter des valeurs différentes de l’UMP et du PS" – mais se défend de toute imitation : "Je n’ai rien copié. C’est peut-être eux qui m’ont entendu", plaisante-t-il. "Nous sommes la seule offre alternative et cohérente face au Front national”, conclut-il enfin. L’UDI (encore) rempart à l’extrême-droite.

Jean-Christophe Fromantin
Pour le maire de Neuilly-sur-Seine (92), l’intérêt du parti réside notamment dans sa capacité à viser l’Elysée en 2017 : "Si l’UDI n’est pas capable de présenter un projet présidentiel autant rejoindre le pôle centriste de l’UMP maintenant." L’UDI présidente ?

Hervé Morin
L’ancien ministre de la Défense sous Nicolas Sarkozy élude la question et préfère évoquer pêle-mêle sa volonté de construire une "majorité d'idée" en rassemblant largement, au-delà de l'UMP, les victoires récentes du parti et les progressions "surtout dans le Nord". Sur l'utilité de l'UDI, le député de l'Eure est moins prolixe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le régulateur britannique recommande de limiter le vaccin AstraZeneca aux plus de 40 ans

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.