Malgré les réticences au FN, Le Pen confirme le ralliement d'un ex-cadre de l'UMP

Malgré les réticences au FN, Le Pen confirme le ralliement d'un ex-cadre de l'UMP

FN - La présidente du Front national a présenté vendredi à la presse Sébastien Chenu, sa nouvelle recrue venue de l'UMP, fondateur de l'association LGBT GayLib.

Sébastien Chenu, un ancien cadre de l'UMP, a officiellement rallié Marine Le Pen , vendredi, à l'occasion d'une conférence de presse. La présidente du Front national s'est félicitée de l'arrivée de cet ancien collaborateur de Christine Lagarde au Rassemblement bleu marine, une organisation chapeautée par le FN. "J'espère qu'il précédera beaucoup d'autres" ralliements, a lancé la présidente du parti d'extrême droite au siège de la délégation du Parlement européen, à Paris, où le petit-fils du Général de Gaulle avait déjà annoncé son soutien à Jean-Marie Le Pen en 1998.

"Un certain nombre d'interrogations"

Toutefois, le débauchage du fondateur de l'association GayLib (soutenant les causes LGBT au sein de la droite) n'a pas manqué de faire grincer quelques dents au sein du parti. "Je suis très étonné, le mot est faible", confiait, jeudi, le député européen Bruno Gollnisch à metronews. Marine Le Pen a reconnu vendredi "un certain nombre d'interrogations" soulevées par des membres du bureau politique qui s'est tenu quelques heures avant la conférence de presse. "Il devrait plutôt se réjouir mais Gollnisch est dans son rôle. On apprendra à se découvrir l'un et l'autre", a rétorqué Sébastien Chenu à metronews en marge du point presse.

EN SAVOIR + >> Sébastien Chenu, ex-cadre de l'UMP, rejoint Marine Le Pen

C'est surtout son soutien à la loi Taubira qui agace les membres les plus conservateurs du FN. "J'y suis toujours favorable", confie-t-il encore. "Il sait notre position et elle ne changera pas. S'il nous rejoint c'est qu'il l'admet", a souligné Marine Le Pen, précisant qu'elle souhaite toujours "l'abrogation" du mariage pour tous au profit "d'un Pacs amélioré".

Candidat aux départementales

Cette "divergence", selon les propres termes de la patronne du FN, ne l'a pas empêchée de confier à son nouveau protégé une mission de réflexion sur le programme culturel que défendra Marine Le Pen en 2017. Sébastien Chenu, qui "ne sera pas nommé à un poste qui n'existe pas", conduira ses travaux au côté du député Gilbert Collard, qui est à la tête du Rassemblement bleu marine."

Enfin, la présidente du Front national a annoncé que Sébastien Chenu sera candidat aux prochaines élections départementales. Une annonce que n'attendait pas l'intéressé, qui n'avait pas été prévenu. Le canton dans lequel il tentera de se faire élire "n'a pas été décidé", a indiqué la députée européenne, qui a toutefois rappelé que l'ex-cadre UMP avait déjà été élu à Beauvais (Oise). "Ça sera en Picardie", a cependant précisé le rallié.

À LIRE AUSSI >> Après la révélation de son homosexualité, Philippot va porter plainte contre Closer

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.