Mandon : "Je n'ai pas vu d'attaque frontale" de Macron sur les 35 heures

Politique
DirectLCI
En duplex de La Rochelle sur LCI ce samedi matin pour évoquer les sujets d'actualité, le secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Thierry Mandon n'a pas vu "d'attaque frontale" de Macron sur les 35 heures et considère le ministre de l'Economie suffisamment intelligent pour ne pas s'attaquer à cet acquis social "qui n'est pas un boulet pour la compétitivité du pays".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter