Manif des policiers : "Des décisions doivent être prises au plus haut niveau de l'Etat"

Politique
"Il faut que l'institution justice comprenne que les policiers doivent être soutenus. On ne peut pas passer notre temps à interpeller des auteurs de délits" qui soient ensuite relâchés, affirme Nicolas Comte, le secrétaire général adjoint du syndicat Unité SCG-Police FO. Selon lui, des décisions doivent être prises au plus haut niveau de l'Etat.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter