Manif interdite puis finalement autorisée : le grand zigzag du gouvernement

Politique
DirectLCI
Matinée très agitée au gouvernement. Après l'annonce de la préfecture de police de Paris d'interdire la manifestation parisienne jeudi 23 juin, l'ampleur de la grogne a surpris l'Elysée. Résultat : un Conseil des ministres écourté pour permettre à Bernard Cazeneuve de recevoir les organisations syndicales au ministère de l'Intérieur. Un compromis définissant un cortège autour du Bassin de l'Arsenal près de la place de la Bastille a été trouvé. L'intransigeance de Manuel Valls est pointée du doigt.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter