Manuel Valls à l'épreuve des frondeurs du PS

DirectLCI
Interrogés mardi devant l'Assemblée nationale, Christian Paul et Pascal Cherki, frondeurs PS, ont déclaré refuser de voter la motion de censure déposée par les Républicains. Les élus estiment toutefois que le recours au 49-3 de Manuel Valls est un "aveux de faiblesse".

Plus d'articles

Lire et commenter