Manuel Valls défend la réforme constitutionnelle dans un hémicycle presque vide

Alors que Manuel Valls défendait la réforme constitutionnelle vendredi, les absents, de droite comme de gauche, étaient nombreux. Le texte est loin de faire l'unanimité, et plus particulièrement l'article sur la déchéance de nationalité qui a longuement divisé la classe politique.
Politique

Alors que Manuel Valls défendait la réforme constitutionnelle vendredi, les absents, de droite comme de gauche, étaient nombreux. Le texte est loin de faire l'unanimité, et plus particulièrement l'article sur la déchéance de nationalité qui a longuement divisé la classe politique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter