Manuel Valls : "Je ne veux pas soumettre mon pays à dix jours de guérilla parlementaire"

DirectLCI
Manuel Valls a engagé ce mardi la responsabilité du gouvernement sur la loi Macron. Invité du 20h de TF1, le Premier ministre a assumé son recours au 49-3 : "s’il faut l’utiliser de nouveau au mois de juillet pour l’adopter définitivement, nous le ferons". Il est également revenu sur la polémique suivant son déplacement en avion à la finale de la Ligue des champions. "J’ai compris 5/5 le message des Français".

Plus d'articles