Manuel Valls parle d’apartheid : exagéré ou juste ?

Politique
Lors de ses voeux à la presse mardi, Manuel Valls a évoqué un "apartheid territorial, social, ethnique" en France. Pour Malek Boutih, député PS de l'Essonne, "les mots du premier ministre sont juste". Pour Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, "c'est excessif".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter