Manuel Valls sur TF1 : "Nous sommes tous 'Hollandais'"

Manuel Valls sur TF1 : "Nous sommes tous 'Hollandais'"

DirectLCI
GRANDS DEBUTS - Invité du JT de TF1 mercredi soir pour sa première sortie médiatique en tant que Premier ministre, Manuel Valls a fixé le cap de son mandat, axé sur l'impérieuse nécessité "d'efficacité" en matière d'emploi et de pouvoir d'achat. Refusant d'incarner une "rupture" avec Jean-Marc Ayrault, son prédécesseur, le nouveau locataire de Matignon a mis en avant sa fidélité envers le chef de l'Etat.

Pour son premier 20 heures dans le costume de Premier ministre, mercredi sur TF1, Manuel Valls a joué la carte de la sobriété. Veste sombre, cravate bleue, le nouvel hôte de Matignon a cherché à se montrer sérieux et concentré. En un mot - celui qui est le plus revenu dans sa bouche - : "efficace".

"Je ne vais pas changer ma personnalité"

Le remplaçant de Jean-Marc Ayrault s'est appliqué à défendre la composition de son gouvernement "compact", "solide", formé d'hommes et de femmes "d'expérience". Reconnaissant l'absence de changements fondamentaux au sein de son équipe, il s'est placé dans la lignée de son prédécesseur : "Il n'y a pas une rupture, il n'y pas une révolution, il ne s'agit pas d'une alternance".

L'ex-ministre de l'Intérieur s'est aussi employé à répondre aux critiques qu'il n'a pas manqué d'essuyer depuis sa nomination. Celle-ci marquerait un coup de barre à droite ? "Je suis un homme de gauche, profondément engagé", a-t-il martelé, ajoutant que "toute l'action du gouvernement" devait "être tournée vers ces hommes et ces femmes qui souffrent du chômage". Certains affirment qu'il va faire de l'ombre à François Hollande ? "Nous sommes tous Hollandais", a-t-il lancé alors que Gilles Bouleau lui faisait remarquer qu'il n'y avait aucun "vallsiste" au sein du gouvernement. Avant d'appuyer : "C'est le chef de l'Etat qui fixe le cap". Il l'a toutefois assuré : "Je ne vais pas changer ma personnalité, ni mon caractère". Le ton est donné.

Plus d'articles

Sur le même sujet