Marche républicaine : Christine Boutin ironise sur la mobilisation

Politique

POLEMIQUE - Alors que les estimations font état de plus d'un million de participants à la marche républicaine organisée ce dimanche dans Paris, Christine Boutin s'est insurgée sur Twitter, en profitant pour lancer un nouveau message à ses troupes d'opposants au mariage pour tous.

Quand la place de la République, à Paris, s'est vue peu à peu inonder par une marée humaine ce dimanche, la blague a fusé ici et là. "Vous allez voir que la Manif pour tous va trouver quelque chose à redire aux chiffres de la mobilisation". Une référence aux fameux écarts de chiffres qui alimentaient la chronique au moment des manifestations contre le mariage pour tous, dont les organisateurs n’hésitaient pas à tripler, voire plus, les chiffres de la police. Eh bien, ça n'a pas loupé : ce dimanche soir, Christine Boutin a fait de la blague une réalité.

EN SAVOIR + >> Suivez en direct la marche républicaine à Paris

Vers 17h30, la préfecture de police a fait savoir que le comptage de la marche républicaine avait été rendu "impossible" par une mobilisation "sans précédent". De fait, alors que deux, voire trois cortèges devaient s'élancer de République en direction de la place de la Nation, de nombreux manifestants n'ont tout simplement pas pu bouger. Certains n'ont même jamais pu atteindre le point de départ du défilé, bloqués dans les rues adjacentes. Les estimations avancées par les organisateurs et l'AFP faisant état de 1,3 à 1,5 million de participants.

"Mais sachez ONLR"

Une heure plus tard, Christine Boutin n'a pas manqué de relever l’information, en ironisant dans un tweet : "' Comptage impossible' alors là ! Trop forts : aucune autre Manif ne pourra dépasser celle du jour et enfonce les autres". Et de conclure en ressortant l'acronyme-slogan préféré des anti-mariage pour tous : "Mais sachez ONLR (On ne lâche rien, ndlr)!". Plus tôt, la présidente du parti chrétien-démocrate avait déjà retweeté ceci : "Quand on étaient à 3 cortèges blindés dans tout Paris on était 350 000 et la ils sont 1,3 million???"

Au plus fort de sa mobilisation – considérable, personne ne le conteste -, la Manif pour tous affirmait en effet avoir fait descendre 1,4 million de personnes dans les rues de Paris (contre 300.000 selon la police), le 24 mars 2013. Quant à ce dimanche, l'estimation la plus optimiste évoque sensiblement le même chiffre : 1,5 million. Or, les images des deux événements montrent qu'en tout état de cause, la mobilisation de ce dimanche était manifestement plus importante.

EN SAVOIR +
>> PHOTOS - Paris : une marche républicaine historique
>> De Nice à Toulouse, l'hommage géant de la France à Charlie Hebdo

Alors que des twittos lui reprochaient son "indécence", Christine Boutin n'a pas démordu de sa position, s'insurgeant dans un nouveau tweet : "A la lecture de certains j'ai l'impression que ce soir on n'a + le droit d'être un mouton libre d'exprimer des nuances?" Un peu plus tôt, elle avait cru bon d'apporter cet éclaircissement : "Petite précision pour ceux qui me le demande (sic) : je n'étais pas à Beaucaire"
, ville où Marine Le Pen a organisé son propre défilé en marge de la marche républicaine. Précision utile, car les deux femmes politiques se sont bien retrouvées ce dimanche sur un terrain commun : la polémique.

Lire et commenter