Marine Le Pen :  sa peur bleue de l'abstention aux européennes

Marine Le Pen : sa peur bleue de l'abstention aux européennes

DirectLCI
FRONT NATIONAL - Lors de son traditionnel rassemblement du 1er mai jeudi, Marine Le Pen a tenu un discours de 45 minutes devant quelque milliers de militants. L'occasion pour la présidente du FN d'exhorter ses partisans à aller voter. Le seul moyen, selon elle, de provoquer une dissolution de l'Assemblée nationale.

"Ne me décevez pas et allez voter". Lors du traditionnel rassemblement du Front national en hommage à Jeanne d'Arc ce jeudi 1er mai , Marine Le Pen a exhorté ses militants à faire de son rêve une réalité : c’est-à-dire d'aller voter aux prochaines élections européennes pour placer en tête le parti frontiste.

Pendant près de 45 minutes, entre 5.000 et 20.000 personnes ont écouté la patronne du Front nationale, place de l'Opéra à Paris, expliquer l'importance de se rendre aux urnes le 25 mai prochain. "C'est un rendez-vous crucial, beaucoup plus qu'il n'y paraît", a-t-elle déclaré sous une pluie battante. "Certains d'entre nous font une funeste erreur, ils pensent qu'en boudant les urnes le 25 mai, ils diront leur mépris pour cette UE qu'ils n'aiment pas (...) mais c'est tout l'inverse. Ceux qui n'iront pas voter laisseront aux partisans de cette UE la possibilité de continuer leur œuvre funeste", a-t-elle assuré avant de livrer son petit conseil : "Chacun d'entre nous doit convaincre sa famille, ses amis d'aller voter ".

Les Français, "ce peuple de lions" gouvernés "par des ânes"

La présidente du parti s'est appuyée sur les récents sondages qui promettent la première place au FN, devant l'UMP et le PS , au prochain scrutin européen. "Les instances de l'Union européenne seront obligées d'interrompre leur course folle. La seule solution sera la dissolution de l'Assemblée nationale, de nouvelles élections législatives, et donc le moyen de changer radicalement la politique nationale", a-t-elle rappelé aux "Français, ce peuple de lions, quand ils ne sont pas gouvernés par des ânes".

Marine Le Pen n'a pas manqué d'insister sur l'idéologie qui caractérise le parti frontiste : cette "France aux Français", un slogan scandé par ses partisans lors du défilé précédant son allocution. Elle a ainsi tenu un discours identitaire fort, contre les "vagues massives d'immigration en provenance de pays issus d'autres civilisations, dont les mœurs, les coutumes et les traditions sont pour beaucoup incompatibles avec notre mode de vie (...). La France doit demeurer la France et son peuple demeurer français".

>> Défilé FN du 1er-Mai : 5.000 ou 20.000 personnes ? La réponse en images
>> Reportage - Défilé FN du 1er-Mai : place aux jeunes et aux novices

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter