Marine Le Pen s'invite aux fêtes Bleu Blanc Rouge de Marion Maréchal-Le Pen

Marine Le Pen s'invite aux fêtes Bleu Blanc Rouge de Marion Maréchal-Le Pen
Politique

COUCOU, C'EST MOI - La patronne du Front national a fait un petit détour surprise au rassemblement Bleu Blanc Rouge, organisé dans la ville frontiste du Pontet par Marion Maréchal-Le Pen. Volant, au passage, la vedette à sa nièce.

"J'étais en week-end à Perpignan et j'ai été embarquée dans la voiture par mon jules !" C'est ce qu'a lancé, tout sourire, Marine Le Pen à son arrivée surprise dans un 4x4 noir aux vitres teintées, selon des propos rapportés par Le Parisien. La présidente du Front national s'est invitée, ce samedi, au meeting Bleu Blanc Rouge (BBR) au Pontet (Vaucluse) de Marion Maréchal-Le Pen, soufflant la politesse à sa nièce.

Bien qu'elle estime que Marion Maréchal – qu'elle trouve "un peu rigide" – ne "joue pas assez collectif",  Marine Le Pen avait confié jeudi, à  Valeurs Actuelles , son souhait d'apaiser leurs relations. Et les deux femmes ont longuement posé devant les photographes, ce samedi, la nièce remerciant sa tante pour sa présence. "Vivement 2017", a simplement dit à la tribune Marine Le Pen, appelée à s'exprimer par plusieurs centaines de frontistes en clôture des discours.

Pas d'intention politique, assure Marion Maréchal

"Cette venue est bien la preuve qu'il n' y a aucun problème entre elles", veut croire, selon, Le Parisien , le "jules" de Marine Le Pen, Louis Aliot, invité de longue date de de ce rassemblement BBR, cet ancien rituel du Front national (1981-2006), que Marion Maréchal-Le Pen souhaite relancer.

Derrière l'exhumation de cette manifestation, la députée du Vaucluse se défend de toute intention politique. Elle s'en explique au  Figaro  : "Ce qui est vrai, c'est mon souhait d'instaurer, à long terme, cette tradition de fête populaire autour des neuf fédérations du Grand Sud".

Jean-Marie Le Pen apprécie l'initiative

Quelque 1500 militants, neuf fédérations départementales et une centaine d'élus, conseillers départementaux, régionaux et maires sont attendus dans la ville frontiste du Vaucluse, dirigée par Joris Hébrard. Au programme de ce banquet à la thématique médiévale : concerts, fanfares et artistes. Et un discours de clôture Marion Maréchal-Le Pen, après ceux de Gilbert Collard, Stéphane Ravier, Louis Aliot ou encore Bruno Gollnisch, proche de Jean-Marie Le Pen. 

Jean-Marie Le Pen, le père spirituel des BBR, est le grand absent de ce banquet du Pontet. S'il n'a pas été convié à ressuscité cette tradition frontiste, le patriarche a plutôt bien accueilli cette initiative. "Tout ce qui rattache le FN à sa tradition est excellent. Que quelqu'un comme Marion l'organise dans sa région est très bien", a-t-il salué mardi, depuis Florence, en Italie. Et il n'a pas manqué de rappeler qu'à la grande époque, ces BBR pouvaient rassembler plus de 30.000 personnes.

A LIRE AUSSI
>>  Planning familial : Marine Le Pen recadre Marion Maréchal-Le Pen
>>  Jean-Marie Le Pen fait son 1er mai sans sa fille : "Daech ne me fait pas peur"
>> Au Pontet, le FN reprend la maire haut la main

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent