Marine Le Pen snobe France 2 : retour sur tous les épisodes du psychodrame DPDA

Marine Le Pen snobe France 2 : retour sur tous les épisodes du psychodrame DPDA

JE VEUX AUSSI MON ÉMISSION – L'invitation de la présidente du Front national, jeudi soir sur France 2, n'en finit pas d'enflammer le monde politique. Après avoir consenti à inviter les concurrents de Marine Le Pen dans le Nord, Xavier Bertrand (LR) et Pierre de Saintignon (PS), la chaîne n'a pas éteint l'incendie. Le FN dénonce l'UMPS, tandis que les petits partis politiques réclament à leur tour une invitation. Metronews vous propose de suivre cette journée d'agitation cathodique.

Une émission politique sous très haute tension. Jeudi soir, Marine Le Pen est l'invitée, pour la cinquième fois, de l'émission de France 2 "Des paroles et des actes", présentée par David Pujadas. Une invitation qui, à 4 jours de la campagne officielle des régionales, est considérée par ses concurrents dans le Nord comme une entrave au pluralisme. En acceptant finalement d'inviter Pierre de Saintignon (PS) et Xavier Bertrand (Les Républicains), la chaîne publique n'a rien réglé. Metronews vous livre les dernières évolutions de ce psychodrame cathodique.

EN SAVOIR +
>> Marine Le Pen sur France 2 : "Je ne comprends pas qu'on lui fasse une telle pub"

>> Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon vont finalement pouvoir ferrailler avec Marine Le Pen

 Mercredi soir
Après les plaintes des patrons du PS, Jean-Christophe Cambadélis, et des Républicains, Nicolas Sarkozy, le CSA rappelle que "les règles relatives au pluralisme politique en période électorale seront appliquées à partir du 26 octobre", soit quatre jours après ce débat. Mais le CSA émet cette préconisation  : "dès à présent …] quand les personnalités fortement impliquées dans la compétition électorale sont invitées à prendre la parole sur les antennes, […], la possibilité d'une expression contradictoire devrait être rapidement offerte aux concurrents". Jusque là, seuls deux contradicteurs étaient programmés : Jean-Christophe Lagarde, le patron de l'UDI, et Stéphane Le Foll, porte-parole PS du gouvernement.

► Mercredi, 23h18
L'équipe de Xavier Bertrand reçoit un coup de téléphone "à 23h18" de France 2. "On nous propose alors un débat d'une demi-heure sur les régionales en fin d'émission", raconte le député LR Gérald Darmanin, son porte-parole. "On n'allait pas annuler un meeting prévu jeudi soir."

► Jeudi matin
Le candidat PS dans le Nord, Pierre de Saintignon, réserve sa réponse sur une participation au débat. Quant à Xavier Bertrand, il propose d'y participer en duplex depuis sa réunion publique à Armentières. Selon Gérald Darmanin, en milieu de journée, France 2 n'avait pas donné de réponse à cette suggestion. 


► 
Jeudi, 12h30
Marine Le Pen dénonce dans un communiqué ce changement de programme qui, selon elle, la contraindrait "d’accepter à la dernière minute plus de 3 heures d’émission, 6 débats, plus les interviews des différents journalistes, simplement pour satisfaire aux exigences d’une action coordonnée de l’UMPS". Résultat : la présidente du FN demande le retrait des invités initiaux, Jean-Christophe Lagarde et Stéphane Le Foll. Et elle met une sacrée pression sur France 2 :


► 
Jeudi, 13 heures
Pendant ce temps, la proposition de France 2 aux deux candidats du Nord, Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon, a fait tâche d'huile. Les partis Debout la France et UPR réclament à leur tour d'être invités au débat de DPDA. 


► 
Jeudi, 13h20
Au tour des écolos. La patronne d'EELV, Emmanuelle Cosse, demande également la participation de la candidate verte du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Sandrine Rousseau, au nom, toujours, du "pluralisme". Selon le décompte du cadre d'EELV David Cormand, depuis 2011, DPDA a invité "22 hommes, 6 femmes (dont 5 fois Marine Le Pen), et zéro fois EELV".


► 
Jeudi, 14h50
Les responsables du FN entonnent le refrain de la "censure". Steeve Briois, maire de Hénin-Beaumont, voit dans l'attitude de la gauche et de la droite une "hallucinante coalition liberticide".

► Jeudi, 15 heures
Le candidat PS dans le Nord, Pierre de Saintignon, a fini par confirmer qu'il participerait au débat sur France 2. "J'ai obtenu de France 2 un débat régional ce soir", écrit-il sur Twitter en début d'après-midi. "Je serai présent pour défendre mon projet pour les habitants." Sollicitée par metronews, la chaîne publique ne pouvait donner plus d'informations sur l'organisation de l'émission vers 15 heures.

► Jeudi, 17 heures
Dans un communiqué, France 2 revient finalement à la formule proposée la veille. Marine Le Pen débattra donc avec le porte-parole PS du gouvernement, Stéphane Le Foll, et le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde. En fin d'émission, un petit débat "régionales" l'opposera à Pierre de Saintignon et à Xavier Bertrand.

► Jeudi, 17h50
Marine Le Pen met finalement fin au suspense en annonçant officiellement qu'elle ne participera pas à l'émission.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

Covid-19 : un antidépresseur déjà sur le marché efficace pour réduire les hospitalisations ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.