Taxée de "convergence idéologique" avec les terroristes islamistes, la Manif pour tous porte plainte contre Schiappa

Politique

POLÉMIQUE - "Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l'existence d'une convergence idéologique", avait déclaré la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes dans "Valeurs actuelles". L'association anti-mariage homosexuel annonce qu'elle va porter plainte.

C'est une comparaison qui fait grincer des dents. Dans une interview parue jeudi dans Valeurs actuelles, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa "souligne l'existence d'une convergence idéologique" entre la Manif pour tous et "les terroristes islamistes", sans les mettre "sur le même plan". La Manif pour tous a annoncé ce jeudi qu'elle allait porter plainte pour diffamation publique devant la Cour de Justice de la République.

"Il y a une explosion des actes antisémites, mais aussi homophobes", avait affirmé Marlène Schiappa, estimant qu'il y a "une alliance entre les gens d'extrême droite et les islamistes qui s'unissent de fait dans ce combat." Pour la secrétaire d'État, "il y a des slogans de la Manif pour tous qui sont lancés dans les banlieues". Et d'ajouter que "les slogans et l'agressivité de la Manif pour tous ont nourri la recrudescence de violences homophobes : +64 % l'année dernière".

Voir aussi

"Comparer un bébé à une aubergine OGM", comme l'a fait la Manif pour tous dans une campagne de communication, "je ne pense pas que ce soit un argument intellectuel ! Par ailleurs, je suis élue de la Sarthe et je peux vous dire que c'est très difficile d'être un jeune gay dans un lycée agricole", argue Marlène Schiappa, qui conclut : "Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l'existence d'une convergence idéologique".

"Ces propos scandaleux sont une insulte gravissime aux millions de Français mobilisés depuis 2012 pour témoigner pacifiquement de leur attachement à la famille, premier lieu de solidarité et refuge pour les plus vulnérables", affirme La Manif pour tous dans un communiqué. L'association avait réclamé la veille des excuses immédiates.  L'ancienne ministre Christine Boutin demandait quant à elle à Marlène Schiappa de retirer ses propos.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter