Marseillaise non chantée : le FN crie en choeur contre Taubira

Marseillaise non chantée : le FN crie en choeur contre Taubira

DirectLCI
POLEMIQUE – La ministre de la Justice n'a pas chanté l'hymne national samedi lors de la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Un silence qui lui a été violemment reproché. Christiane Taubira a décidé de répliquer sur Facebook.

"Certaines circonstances appellent davantage au recueillement… qu’au karaoké d’estrade". Christiane Taubira a décidé de couper court à la polémique, lancée par un élu UMP, lui reprochant de ne pas avoir chanté l'hymne national samedi lors de la commémoration de l'abolition de l'esclavage. "Christiane Taubira ne chante pas la Marseillaise sous prétexte 'qu'elle n'en connaît pas les paroles'. Démission !", n'avait pas hésité à réclamer samedi soir sur Twitter Geoffroy Boulard.

Agacée, la garde des Sceaux s'est défendue dimanche après-midi sur sa page Facebook dans un long texte à l'adresse de l'intéressé. Expliquant préférer "écouter" les solistes, elle a également rappelé avoir chanté la Marseillaise à plusieurs reprises par le passé. "Halte donc au rapt ! assène-t-elle. Sur l’hymne, le drapeau, la Nation, la République. Halte au hold-up sur l’Histoire par celles-là et ceux-là qui se vautrent dans leur confort de classe, prêchent l’exclusion et le repli, et qui, par ces intimidations et ces traques, affichent des pratiques de miliciens".

"Dérapage inacceptable"

Mais les explications de Christiane Taubira, cible préférée de la droite (lire ici) , n'ont pas convaincu le FN qui s'est engouffré dans la brèche en ordonnant également son éviction du gouvernement. "Manuel Valls (invité du 20 heures de TF1, ndlr) doit annoncer ce soir le limogeage de Madame Taubira. En comparant la Marseillaise à un "karaoké d'estrade", et en refusant de la chanter, Christiane Taubira a révélé son vrai visage, et celui du gouvernement", a écrit Marine Le Pen dans un communiqué. "Ce dérapage inacceptable est en effet une preuve symbolique de premier ordre de leur mépris pour la France, pour son histoire, et pour son peuple, qui lui aime chanter son hymne, et en est fier" , a-t-elle poursuivi.

Même son de cloche pour le député Rassemblement bleu marine du Gard Gilbert Collard, qui s'est fendu d'un tweet tout aussi mesuré : "L'estrade du karaoké de Taubira, c'est le cercueil de nos soldats. Honte à elle ! Démission de la fausse note ministérielle".
 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter