Marseille : Hollande hausse le ton face à l'antisémitisme et tacle le FN

Politique
Lors de sa visite à Marseille, au Camp des Milles, le président de la République François Hollande a adopté un ton ferme dans son discours, notamment sur l'antisémitisme et le racisme. Il a notamment annoncé un durcissement des sanctions devant les actes ou propos antisémites ou racistes. Le chef de l'Etat a également répondu à Nadine Morano concernant le terme de "race blanche" utilisé pour qualifier la France. Pour notre expert politique Frédéric Delpech, le FN et Marine Le Pen sont également visés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter