Maud Fontenoy, nouvelle chroniqueuse de "Valeurs Actuelles"

Politique
VIES MULTIPLES - L'ancienne navigatrice Maud Fontenoy, recrutée par Nicolas Sarkozy à la direction des Républicains, a (encore) trouvé un nouveau job. Elle sera chroniqueuse "environnement" dans l'hebdo de droite Valeurs Actuelles.

Maud Fontenoy a plusieurs vies et son CV attire décidément beaucoup de monde. A 38 ans, l'ancienne navigatrice passée par Les Républicains se fait recruter par l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, classé à droite (toute), selon une information révélée lundi matin par  PresseNews .

La spécialiste de la rame et de la voile a accepté de s'occuper d'une chronique "Environnement-Santé"au sein de l'hebdo conservateur, connu pour ses positions radicales, selon des précisions apportées à  Marianne  par Yves de Kerdrel, le patron du magazine. Elle sera "chroniqueuse régulière" et ne sera "pas payée" pour ce job. Alors que PresseNews indiquait que ce travail avait été proposé auparavant à Lydia Guirous, l'ex-porte-parole des Républicains, celle-ci a signalé à metronews qu'il ne s'agissait pas du même poste. "Le poste qui m'avait été proposé était la rédaction en chef du service société et je l'avais refusé", précise Lydia Guirous.

Cumul d'activités dans les pas de Sarkozy

Depuis qu'elle a quitté la mer, Maud Fontenoy ne chôme pas. La première femme à avoir traversé l'Atlantique à la rame (2003), animatrice sur Europe 1 puis LCI en 2007, a lancé sa fondation en 2008 afin de lutter pour la sauvegarde de la biodiversité marine. Vice-présidente du Conservatoire du littoral entre 2008 et 2014, porte-parole de l'Unesco en 2009, cette très proche de Nicolas Sarkozy a ensuite entamé une plongée dans le monde politique.

Candidate dès 2004 sur la liste de Jean-François Copé aux régionales, elle a été nommée au Conseil économique et social par Nicolas Sarkozy en 2010 (jusqu'en 2015). Puis, en juin 2015, la voilà nommée à la direction des Républicains avec la casquette "environnement" . Ce n'est pas fini : elle s'est retrouvée parachutée en septembre 2015 sur les listes de Christian Estrosi aux régionales en Paca , pour terminer vice-présidente au Développement durable.

Un cumul de fonctions qui n'a d'ailleurs pas tardé à faire réagir les opposants politiques dans cette région, à savoir le Front national.


A gauche, l'annonce de la nomination de Maud Fontenoy a suscité un certain nombre de sarcasmes et de critiques sur les réseaux sociaux, notamment de la part de responsables écologistes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter