Mélenchon a le blues : "C’est Macron qui a le point"

Mélenchon a le blues : "C’est Macron qui a le point"
Politique
DirectLCI
SPLEEN – Depuis la Grèce, le leader de la France insoumise a déploré que le chef de l’État parvienne à appliquer ses réformes libérales. Il "a le point pour l'instant", juge-t-il, tout en espérant que "la jeunesse se mette en mouvement" pour inverser la tendance.

"C’est un moment étrange dans le pays". Jean-Luc Mélenchon ne cache pas sa déception. Cinq mois et demi après l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, il constate que le chef de l’État parvient à appliquer son programme libéral sans difficulté. En déplacement en Grèce ce week-end, il a confié son spleen à France Info.


"Le pays est en état  surcritique, l’avalanche devrait avoir lieu mais elle n’a pas lieu", déplore le leader de la France insoumise. Pire encore à ses yeux, l’opposition n’a pas réussi à contrer les réformes libérales de ce début de quinquennat, dont la plus emblématique est celle sur le Code du Travail.

Mélenchon souhaite que "la jeunesse se mette en mouvement"

"Nous étions le dernier pays de toute l’Europe qui avait un mécanisme de résistance sociale tel, que le dur de la réforme libérale qui est passé sur l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne et même le Portugal, l’Italie n’avait pas atteint la France". Or "Monsieur Macron y est parvenu. Là c’est lui qui a le point", constate le député des Bouches-du-Rhône.

En vidéo

Jean-Luc Mélenchon sur Macron : "Moi je n'insulte pas le peuple français"

S’il assume avoir perdu cette bataille, il ne veut pas s’avouer vaincu pour autant. Selon lui, les opposants à Emmanuel Macron peuvent encore "reprendre le point" à la condition que "la jeunesse se mette en mouvement". Même si pour l’instant, "ce n’est pas le cas", ajoute dans la foulée Jean-Luc Mélenchon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter