Mélenchon quitte la coprésidence du Front de gauche pour "mijoter un dispositif de combat"

Politique

Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu'il quittait le coprésidence du Front de gauche pour "aider à la formation d'un mouvement pour la 6e République". "Je suis entrain de mijoter un dispositif de combat" a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter