Migrants : François Fillon veut des quotas d'étrangers votés tous les ans

Politique
DirectLCI
PRÉSIDENTIELLE - François Fillon a avancé ce mercredi matin sur BFMTV quelques propositions en matière d'immigration. L'ancien Premier ministre veut faire voter chaque année au Parlement des quotas fixant le nombre d'étrangers que la France pourra accueillir.

François Fillon est attendu ce mercredi à Nice (Alpes-Maritime). Il devrait y prononcer un discours sur l'immigration et la sécurité et détailler son projet présidentiel en la matière. Invité de BFMTV mercredi 11 janvier, l'ancien Premier ministre a précisé certaines de ses propositions.  "Le Parlement doit fixer chaque année des quotas d'immigration, comme au Canada", a-t-il déclaré. "Le nombre de visas qui ont été accordés en France depuis cinq ans n'a cessé d'augmenter, dans un pays qui a près de 6 millions de personnes qui sont inscrites à Pôle emploi, qui a près de 9 millions de pauvres", dénonce le candidat des Républicains. 

Mardi 10 janvier, dans une interview accordée à Nice-Matin, François Fillon a plaidé pour "une immigration minimale et très contrôlée, répondant à nos besoins économiques et à nos capacités d’accueil et d’intégration". Le député de Paris estime qu'il faut "renégocier les accords de Schengen qui ne permettent pas de lutter contre les arrivées massives que nous connaissons aujourd'hui". 

Choisir les étrangers par zones géographiques

Dans son programme, François Fillon va plus loin. Quotas, fin de l'AME, mise en place d'un délai de deux ans pour que les étrangers puissent bénéficier des aides sociales, il veut également que soient définis chaque année "les régions du monde vers lesquelles nous voulons nous tourner". Le candidat de la droite veut aussi autoriser les statistiques d'origine qui "seules permettront de fixer un cadre à notre politique migratoire". Il propose également de subordonner l'immigration familiale à une perspective d'intégration. "Sans cette perspective, il ne devra plus y avoir délivrance d'un titre de séjour longue durée".  

Avec des propositions dures en matière d'immigration et un déplacement sur le terrain à Nice, durement frappée par le terrorisme cet été, François Fillon espère relancer une campagne qui semble perdre de son dynamisme. 

En vidéo

Un François Fillon radical et offensif pour ses voeux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter