Militaires tués au Mali : l'hommage des sénateurs au fils de leur collègue Jean-Marie Bockel

Militaires tués au Mali : l'hommage des sénateurs au fils de leur collègue Jean-Marie Bockel
Politique

Toute L'info sur

Collision d’hélicoptères au Mali : treize militaires français tués

DEUIL - Pierre Bockel, le fils de l'ancien ministre et sénateur centriste Jean-Marie Bockel, figure parmi les 13 militaires français tués dans une opération au Mali. Plusieurs sénateurs apportaient leur soutien à leur collègue mardi matin, avant une séance d'hommage prévue à 14h30.

L'ancien ministre et sénateur centriste Jean-Marie Bockel endeuillé après la mort des 13 militaires français au Mali. Son fils, Pierre Bockel, lieutenant du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, fait partie des victimes, a-t-on appris mardi matin, après la confirmation d'une proche de la famille. 

L'annonce de la mort des soldats en opération a suscité de nombreux hommages chez les responsables politiques, et notamment chez les sénateurs, qui ont adressé leurs condoléances à leur collègue.

Lire aussi

"Solidarité avec le deuil de notre collègue"

"Quel drame, quelle tristesse. Nous serons nombreux lors de ce premier hommage aux 13 militaires décédés, et en solidarité avec le deuil de notre collègue Jean-Marie Bockel", a ainsi écrit la sénatrice socialiste de Paris Marie-Pierre de la Gontrie. 

"Stupeur et profonde émotion en apprenant la terrible tragédie de l’accident d’hélicoptères du Mali", a également réagi sur Twitter la sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam, rendant hommage au "fils d’un excellent ami et collègue au Sénat" et adressant ses condoléances à l'ensembles des familles des victimes.

"Pensées particulièrement émues pour notre ami et collègue Jean-Marie Bockel", a également adressé le sénateur UDI des Hauts-de-Seine Hervé Marseille, avec des pensées pour "toutes les familles, amis et camarades éprouvés par la mort de ces hommes courageux combattant les djihadistes". 

D'autres élus, dont le sénateur de la Drôme Bernard Buis, celui des Yvelines Michel Laugier et le vice-président de la commission des lois, Jean-Pierre Sueur, se sont associés aux messages de soutien à leur collègue, tout en rendant hommage à l'ensemble des 13 militaires morts durant l'opération. 

Dans un communiqué, les élus locaux de France urbaine ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes en adressant "une pensée toute particulière pour Jean-Marie Bockel, ancien ministre et ancien président de l'Association des maires des grandes villes de France, dont le fils a perdu la vie lors de ce drame". 

Le Sénat a observé une minute de silence en mémoire des soldats mardi, à 14h30, à l'ouverture de la séance. Le président du Sénat Gérard Larcher a prononcé un discours en leur honneur, avec une pensée "pour une famille chère à notre coeur que nous croisons tous les jours". Une minute de silence a également été respectée à 15 heures par leurs collègues de l'Assemblée nationale. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter