Mitterrand, Pompidou, Sarkozy... Avant Hollande, comment les présidents de la Ve République ont présenté leurs derniers vœux

Mitterrand, Pompidou, Sarkozy... Avant Hollande, comment les présidents de la Ve République ont présenté leurs derniers vœux

HISTOIRE - François Hollande a présenté ce samedi 31 décembre les derniers vœux de son quinquennat. Avant lui, tous les présidents ont eu à se prêter à l’exercice, en connaissance de cause ou non.

En 1994, après deux mandats à la tête de l’Etat, François Mitterrand prononce des vœux en forme d’adieu. "Je crois aux forces de l’esprit et je ne vous quitterai pas", dit-il, mystique, alors qu’il est rongé par un cancer.

En 1973, Georges Pompidou avait lui aussi présenté ses derniers vœux affaibli par la maladie. "Assurément, l’année 1974 risque d’être difficile", avait déclaré celui dont le mandat sera interrompu quatre mois plus tard à cause de sa disparition. 

Le 31 décembre 1968, quelques mois après les événements du mois de mai, le Général de Gaulle est en colère lorsqu’il présente ses vœux, dont il ignore qu’ils seront ses derniers. Il annonce ce soir-là la tenue d'un référendum dont le résultat négatif, en 1969, le poussera à démissionner. 

Sarkozy et Giscard d'Estaing, les voeux de la reconquête

Le 31 décembre 2011, Nicolas Sarkozy tente une reconquête de l’opinion, alors qu’il souhaite briguer un second mandat. Il se retrouve alors dans la même situation que Valéry Giscard d’Estaing en 1980. Tous les deux connaîtront un échec.

En 2006 pour ses douzièmes vœux, Jacques Chirac avait mis en garde contre les populismes. François Hollande devrait faire de même pour les derniers vœux de son quinquennat ce samedi 31 décembre 2016.

En vidéo

François Hollande : l'évolution de ses voeux aux Français lors de son quinquennat

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un premier cas confirmé en Île-de-France

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.