Lille : espaces verts, propreté et sécurité, trois axes majeurs de la campagne des municipales

Lille : espaces verts, propreté et sécurité, trois axes majeurs de la campagne des municipales
Politique

ÉLECTIONS - A l’approche des municipales, LCI.fr s’associe à monaviscitoyen.fr pour se mettre à l’écoute des électeurs et vous faire vivre la dernière ligne droite de cette campagne. Monaviscitoyen recense les débats, les idées, les échanges déposés volontairement et anonymement par les habitants des communes de France. Sans avoir valeur de sondage c’est le pouls du débat public dans une ville que nous pouvons ainsi vous faire remonter, identifiant les signaux faibles ou les tendances citoyennes qui émergent parfois en dehors des chemins classiques. Aujourd'hui, focus sur Lille.

Martine Aubry, maire depuis 2001 parviendra-t-elle à conquérir un quatrième mandat ? Alors que le PS est en perte de vitesse dans le Nord, l'ancienne ministre est lancée dans une âpre bataille pour conserver la municipalité. Elle devra affronter son ancienne directrice de cabinet, Violette Spillebout, investie par LaREM, mais aussi les écologistes, qui ont rassemblé 21,7% des voix aux élections européennes. La droite se présente divisée, avec un duel annoncé entre le candidat LR investi, Marc-Philippe Daubresse, et celui qui a été désigné par la droite municipale, Thierry Pauchet. Chez LFI, le député Adrien Quatennens ayant décidé de se consacrer à son mandat parlementaire, deux candidats, Julien Poix et Elodie Cloez, conduisent une liste en forme de collectif citoyen. 

Plusieurs sujets traversent la campagne lilloise : les espaces verts, jugés insuffisants dans la capitale des Flandres, la circulation automobile mais également la sécurité. Quant aux Lillois, que pensent-ils de leur ville ? Quelles sont à leurs yeux les priorités du prochain mandat ? Pour y voir plus clair, LCI est partenaire de la plateforme Mon avis citoyen, qui leur donne la parole en temps réel et de façon ouverte, et dont le “Manifeste” est à consulter ici

En voici un rapide aperçu, sur la base de près de quelque 69.700 contributions collectées à ce jour sur l’ensemble du territoire de cette commune. 

Lire aussi

Verdir le centre-ville

Parmi les atouts principaux de leur ville, les Lillois citent massivement les activités culturelles, les loisirs, le patrimoine, les restaurants ou encore les commerces. 

Mais comme dans les autres agglomérations, et peut-être encore davantage dans une ville aussi dense que Lille, le sujet des espaces verts apparaît au contraire comme l'une des priorités aux yeux des habitants. Globalement, ces derniers estiment que la végétation manque cruellement dans les rues du centre-ville, ce qui en fait l'une des principales faiblesses de leur ville. "Il n'y a pas assez d'arbres et de verdure pour les grandes périodes de canicule", estime ainsi une habitante de Lille-Centre âgée de 25 ans. La ville "manque d'espaces verts", clament de nombreux contributeurs, qu'ils habitent dans les quartiers de Fives, Wazemmes, Saint-Maurice Pellevoisin, Vauban-Esquermes ou encore Lille-Moulins. "Il faut absolument créer davantage de parcs urbains et boiser cette ville", juge aussi un jeune homme qui vit au Faubourg de Béthune. "La Ville de cesse de faire des allées ou trottoirs pavés mais ne laisse aucune place aux arbres, à la végétation", clame encore une quinquagénaire du Vieux-Lille, tandis qu'une autre suggère la création d'un "super parc" à Fives Cail, la friche industrielle à l'est de Lille en cours d'aménagement. 

La propreté en question

Sujet commun à la plupart des grandes villes, la propreté figure en tête des préoccupations des habitants, tous quartiers confondus. Une trentenaire signale ainsi de "gros problèmes de poubelles" (Vieux-Lille), tandis que d'autres décrivent des "trottoirs sales" (Lille-Sud), un manque de poubelles et "les dépôts sauvages d'ordures" (Wazemmes), les déjections canines (Faubourg de Béthune), le manque de respect de la propreté (Lille-Centre), ou encore "le manque de mesure pour la gestion des biodéchets" (Vauban-Esquermes). 

Les bouchons au centre-ville

Les contributeurs citent en outre, parmi les faiblesses de Lille, la circulation automobile et parfois le nouveau "plan de circulation" retenu par la municipalité dans l'hypercentre. Si certains suggèrent de "d'élargir les zones piétonnes" ou de réduire encore la place de la voiture pour créer des pistes cyclables, d'autres estiment qu'il est de plus en plus difficile de se déplacer dans la ville. "La circulation en voiture est devenue un cauchemar", assure ainsi un résident de Lille-Centre. "La chasse à la voiture vire à l'obsession", pense un habitant de Fives. La question du stationnement est également mise en avant, de nombreux contributeurs citant le manque de places et les embouteillages que cela entraîne. 

Sécurité et mendicité, des thèmes récurrents

Si elles ne figurent pas en tête des priorités, la question de la sécurité et celle de la "mendicité agressive" reviennent régulièrement dans les contributions des Nordistes. Un habitant de Vauban-Esquermes, âgé d'une vingtaine d'année, ressent "une insécurité à la nuit tombée", au même titre que des habitantes du Vieux-Lille, quand d'autres signalent "l'insécurité dans le métro et même dans le bus". "L'insécurité, le nombre de SDF ou de personnes demandant de l'argent", écrit un trentenaire habitant à Fives ; "la mendicité agressive", signalent plusieurs habitants, notamment autour de la gare de Lille-Flandres. 

Les notes de Lille

- Qualité de vie : 6,36/10 (contre 7/10 au niveau national)

- Services à la population : 5,93/10 (contre 5,63/10 au niveau national)

- Transports : 5,56/10 (contre 4,98/10 au niveau national)

- Commerces et emploi : 6,59/10 (contre 5,24/10 au niveau national)

- Sécurité et prévention : 4,46/10 (contre 6,02/10 au niveau national)

- Social et solidarité : 6,08/10 (contre 5,75/10 au niveau national)

- Gestion publique : 5,07/10 (contre 5,65/10 au niveau national).

- 80% des Lillois recommanderaient leur ville à un proche, contre 58% des Parisiens, 86% des Lyonnais, 71% des Nantais, 48% des Marseillais et globalement 73% des Français. 

- 51% des Lillois sont satisfaits de la communication qu'ils reçoivent de la municipalité (66% au niveau national).

Rendez-vous sur www.monaviscitoyen.fr pour contribuer à votre tour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent