Montebourg, Filippetti, Hamon, "il n'était pas possible qu'ils restent au gouvernement"

Pour Christophe Caresche, député PS de Paris, le Président de la République et le Premier ministre "ne sont pas responsables" du départ d'Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon. C'est l'expression "d'une ligne opposée" au gouvernement, de la part de ces ministres, qui poussé Manuel Valls à "tirer les conclusions logiques" de cette opposition.
Politique

Pour Christophe Caresche, député PS de Paris, le Président de la République et le Premier ministre "ne sont pas responsables" du départ d'Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon. C'est l'expression "d'une ligne opposée" au gouvernement, de la part de ces ministres, qui poussé Manuel Valls à "tirer les conclusions logiques" de cette opposition.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter