Jour de deuil national, drapeaux en berne, hommage populaire... Comment la France rend hommage à Jacques Chirac

Politique

Toute L'info sur

La mort de Jacques Chirac

HONNEURS - L'ancien président de la République Jacques Chirac s'est éteint, ce jeudi 26 septembre. Les hommages se multiplient depuis l'annonce de son décès. Emmanuel Macron a fait une allocution télévisée jeudi soir. Une cérémonie est prévue aux Invalides dimanche, avant la journée de deuil national prévue lundi 30 septembre.

L'information est tombée peu avant 13h, ce jeudi 26 septembre : l'ancien président de la République, Jacques Chirac est décédé à l'âge de 86 ans. Il s'est éteint "paisiblement, entouré des siens", indique le communiqué de la famille. Interrogé sur l'éventuelle tenue d'obsèques nationales pour Jacques Chirac, Frédéric Salat-Baroux, gendre de Jacques Chirac, a indiqué qu'aucune décision n'avait été prise pour l'heure sur ce point.

Depuis l'annonce de sa disparition, les hommages pleuvent. De Jean-Claude Juncker à Vladimir Poutine, en passant par François Hollande, Boris Johnson, Angela Merkel ou encore Edouard Balladur, chacun a rendu hommage à l'ancien président de la République. Jeudi soir à 20 heures, Emmanuel Macron a prononcé une allocution télévisée pour saluer la mémoire de son prédécesseur à l'Elysée.

L'Elysée ouvert jeudi soir

Emmanuel Macron a décidé de l'ouverture des portes de l'Elysée, jeudi 26 septembre à partir de 21 heures, "afin que les Français qui le souhaitent puissent exprimer leurs condoléances", indique l'Elysée à LCI. De même qu'un "recueil de condoléances a été mis à leur disposition dans le vestibule d’honneur du Palais de l’Élysée jusqu’au dimanche 29 septembre inclus", précise la présidence de la République. 

Une file d'attente s'est formée jeudi, tard le soir, formée de badauds venus rendre un premier hommage au président défunt. 

Paris en berne

Anne Hidalgo, maire de Paris a annoncé sur son compte Twitter la mise en berne des drapeaux "de tous les équipements municipaux". La maire a salué, dans une allocution, "celui qui fut un très grand maire de Paris (de 1977 à 1995, NDLR) et un très grand Président".  Des registres sont également ouverts à l’Hôtel de Ville ainsi que dans toutes les mairies d’arrondissement pour permettre aux Parisiennes et aux Parisiens de témoigner leur affection. La tour Eiffel a été éteinte ce jeudi soir en mémoire à Jacques Chirac, indique la société d’exploitation de la tour Eiffel à LCI. 

Lire aussi

Ailleurs en France, les drapeaux aussi ont été mis en berne. A La Roche sur Yon, le maire, Luc Bouard a ordonné la mise en berne des drapeaux, à Romans-sur-Isère, les drapeaux de l'hôtel de ville ont été aussi mis en berne. Même chose à Arras, Tourcoing, Châteauroux ou encore dans le Doubs où à Besançon, le conseil départemental du département a descendu les drapeaux à mi-mâts.

 En Corrèze, à Sarran où se trouve son musée, un portrait a été déployé. 

Toujours en province, la présidente de la région Occitanie a annoncé lors de son déplacement au Japon, qu'un établissement scolaire de l'ouest de la région va bientôt porter le nom de Jacques-Chirac. En hommage à l'homme et à ses valeurs, une personne ouverte sur le monde et sur la richesse des cultures qui le compose, un lycée d'Occitanie portera bientôt son nom", indique Carole Delga sur son compte Twitter.

Hommage populaire aux Invalides

Dans un communiqué, la famille de Jacques Chirac avait annoncé jeudi que "les Français qui souhaitent rendre hommage à Jacques Chirac pourront, dans les jours qui viennent, venir se recueillir auprès de lui, dans un lieu qui reste à définir". 

Selon les informations confirmées à LCI, la famille Chirac souhaite qu’une séquence populaire soit organisée aux Invalides dimanche après-midi. Les modalités d’organisation seront fixées dans la journée de vendredi et communiqués à la presse et au grand public dès qu’ils auront été arrêtés.

Deuil national

Un jour de deuil national a été décrété : ce sera le lundi 30 septembre. A cette occasion, "un service solennel à l’intention du Président Jacques Chirac se tiendra en l’église Saint-Sulpice", ajoute l'Elysée. Cette cérémonie se tiendra vers 11 heures.

Une circulaire publiée vendredi précise les conditions de cette journée. Elle prévoit que "les drapeaux soient mis en berne pendant cette journée sur tous les bâtiments et édifices publics". En outre, les ministères devront organiser à 15 heures "un moment de recueillement permettant aux agents des services publics de s'associer à ce deuil national". Enfin, "les enseignants qui le souhaitent pourront également consacrer un cours de cette journée à l'évocation de la mémoire de l'ancien chef de l'Etat"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter