Mort de Rémi Fraisse : l'enquête administrative "n'éclaire pas les zones d'ombre"

Politique
DirectLCI
L'enquête administrative confiée à l'Inspection générale de la gendarmerie nationale après la mort fin octobre du manifestant lors d'affrontements sur le site du barrage de Sivens, ne conclut à aucune "faute professionnelle" des gendarmes. "Cela n'éclaire pas les zones d'ombre dans ce qui relève de la transmission d'informations", estime François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l'Assemblée nationale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter