Mort de Steve : la colère de Jack Lang contre l'opération de police, "d'une imbécillité rare"

Politique

RÉACTION - Le créateur de la Fête de la musique a fait part de sa vive émotion après la découverte du corps de Steve. Il dénonce une "imbécillité rare" dans la stratégie des forces de l'ordre le soir du drame.

La disparition de Steve est "une tâche, une offense, une blessure à cet événement". Jack Lang, ancien ministre de la Culture et créateur de la fête de la musique s'est exprimé suite à la découverte du corps de Steve ce mardi. Dans une interview donnée au site de Trax, il partage sa tristesse mais aussi sa colère et son incompréhension.

On a le sentiment d'un acte à la fois inutile et dangereux- Jack Lang, créateur de la Fête de la musique

Dans la nuit du 21 juin au 22 juin dernier sur la quai Wilson à Nantes , les forces de l'ordre sont intervenues pour déloger des fêtards. Lors d'échanges de projectiles d'un côté et de gaz lacrymogènes de l'autre, plusieurs personnes sont tombées à l'eau, dont Steve.

Voir aussi

Dans ses propos, l'ex-ministre pointe vivement du doigt la réaction policière : "Mais je ne comprends pas, je ne comprends pas - vraiment - l’attitude des autorités locales (...) On a ici le sentiment d’un acte à la fois inutile et dangereux". Selon lui, l'usage de gaz lacrymogène dans de telles circonstances était "absurde (...) C’est d’une imbécillité rare !"

Un rapport de l'IGPN peu convaincant

Le président de l'Institut de mon arabe s'est aussi exprimé sur le premier rapport de l'IGPN qui dédouane la police dans cette affaire. Pour lui, Steve est forcément tombé à l'eau suite à "un mouvement collectif entre la fumée, les policiers et les fêtards (...) Je n’ai pas lu ce rapport, mais je ne comprends pas comment ils peuvent affirmer une chose pareille (...) On croyait être sorti de cette situation où la musique électronique était diabolisée. Mais cet événement montre que, dans la tête de certains, ce n’est peut être pas le cas".

Jack Lang a également rappelé que, depuis sa création, la Fête de la musique n'avait jamais été endeuillée par la mort d'un jeune.

Voir aussi

Mardi, quelques heures après la découverte du corps de Steve, Edouard Philippe a déclaré qu'au regard des conclusions de l'IGPN, le déroulement de la soirée restait encore confus. Il a annoncé avoir saisi l'inspection générale de l'administration, précisant que "ses conclusions sont attendues sous un mois et seront mises à disposition de l'autorité judiciaire".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter