Motion de censure : les "calculs personnels" des politiques repprochés par Matthias Fekl

DirectLCI
Mercredi se jouait une chasse à la signature pour faire passer une motion de censure de la gauche. Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du commerce extérieur, y voit une crise des institutions françaises. "Le Parlement arrive souvent trop tard dans les débats", regrette-t-il. L'invité d'Arlette Chabot accuse également certains politiques de manœuvrer contre la gauche pour "toute une série de calculs et de stratégies personnelles".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter