Municipales 2014 : le casse-tête de la parité obligatoire

Politique
DirectLCI
Les communes de plus de 1.000 habitants doivent désormais présenter des listes paritaires alternées. Mais cela n'est pas aussi simple sur le terrain. Reportage en Indre-et-Loire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter